Foot - L1 - OL - Jean-Michel Aulas (OL) recadre Nicolas Holveck (Rennes) qui lui demandait d'accepter l'arrêt de la Ligue 1

L'Equipe.fr
L’Equipe

Alors que le président de Rennes Nicolas Holveck a appelé son homologue de l'OL Jean-Michel Aulas à accepter la décision gouvernementale d'arrêter la L1 en raison de la pandémie de coronavirus, JMA lui a répondu de manière sèche. Nommé président de Rennes mi-mars, Nicolas Holveck a appelé samedi soir dans une interview à Europe 1 le président de l'OL Jean-Michel Aulas à accepter la décision prise par les pouvoirs publics français d'arrêter le Championnat de France de Ligue 1 en raison de la pandémie de coronavirus, malgré sa déception. Il a assuré qu'il n'y avait pas de front face à JMA. « Il n'y a pas de cabale contre Jean-Michel Aulas ni contre l'OL. Mais on ne peut pas remettre en cause une décision présidentielle. On est en démocratie. On doit appliquer ce qu'on nous demande », a confié Holveck. L'OL appelle à faire marche arrière Une sortie qui a fait grincer Aulas, dont la réponse est intervenue sur Twitter : « Rennes est formidablement convaincant quand on sait qu'il fait partie des clubs directement bénéficiaires de la décision d'arrêter le Championnat à la 28e journée (troisième, Rennes disputera la C1). On a compris que la proposition du Premier ministre était basée sur une fausse date limite du 3 août. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi