Foot - L1 - OL-OM - Les punchlines de Thierry Henry après l'arrêt du match OL-OM

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Thierry Henry a multiplié les punchlines lors de la couverture en tant que consultant pour Prime Video d'OL-OM, dimanche. L'ancien attaquant de l'équipe de France a notamment dénoncé l'attitude « lamentable » de celui qui a lancé la bouteille sur Dimitri Payet, entraînant l'arrêt du match.

« On joue en banlieue parisienne ? Quand tu vas jouer à Garges, Sarcelles, Villepinte... Ok, c'est difficile, je veux bien comprendre. Mais là, on est en Ligue 1 non ? » Thierry Henry s'est lâché ce dimanche au micro de Prime Video, lors de la couverture de l'Olympico OL-OM, déchaînant de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Lire aussi OL-OM, récit d'une soirée inacceptable après l'agression sur Dimitri Payet

Consultant pour le média depuis le début de saison, accompagné du journaliste Thibault Le Rol, le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France (123 sélections, 51 buts) a multiplié les déclarations, durant les deux heures d'interruption de la rencontre, après le jet de bouteille d'un supporter lyonnais sur le meneur marseillais Dimitri Payet, entraînant l'arrêt du match. « C'est lamentable, il y a des gens qui doivent dénoncer dans la tribune. Si tu es supporter, tu vas sanctionner ton club en plus », a déclaré l'ancien avant-centre d'Arsenal. « C'est une agression lâche. On sait pas qui c'est, tu jettes ça... Costaud dans la tribune ? Mais on sait pas qui c'est... »

« Les gens vont encore voir un match interrompu par des imbéciles. On est là pour que le Championnat français puisse se battre avec les autres Championnats... Et encore une fois, voilà... »

Henry a également tenu à soutenir Dimitri Payet, victime d'insultes de la part de supporters ainsi que de « l'agression », aux alentours de la 4e minute pour aller tirer un corner. « On est en train d'oublier que quelqu'un a été agressé, argumente-t-il. Tu prends un coup et on t'insulte en plus. Tu n'as rien fait à la base. On parle de points, de match, de je ne sais pas quoi... Arrêtons un peu. Quelqu'un a été agressé ce soir, essayons d'abord de savoir comment il va ! »

L'ancien Monégasque a enfin conclu sa tirade en se désolant de l'impact que ce nouvel incident va avoir sur l'image du Championnat français partout en Europe. « En Angleterre, OL-OM est le match phare. Les gens vont encore voir un match interrompu par des imbéciles, conclut-il. On est là pour que le Championnat français puisse se battre avec les autres Championnats... Et encore une fois, voilà... »

Lire aussi Revue de presse : l'Europe affligée par les incidents du match entre l'OL et l'OM

VIDÉO - Disparition Tapie : Les meilleures « punchlines » de Bernard Tapie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles