Foot - L1 - OL - Peter Bosz (OL) : « Bougez-vous ou cassez-vous ? Je suis tout à fait d'accord avec ça »

·3 min de lecture

Peter Bosz, l'entraîneur de l'OL, opposé à Clermont dimanche (13 heures), a évoqué la banderole déployée par des supporters ce vendredi à l'entraînement. Il est conscient qu'il faut changer les mentalités. « Vous avez critiqué la mentalité des joueurs de l'OL dimanche à Angers (0-3). Comment pensez-vous la changer ?
Je l'ai dit dimanche, le foot commence par la mentalité. J'en ai parlé aux joueurs, je leur ai rappelé ça, mais normalement, je ne devrais pas avoir à le faire, c'est la base ! Mais j'ai vu de l'envie, cette semaine, à l'entraînement. lire aussi La 3e journée de Ligue 1 Vous êtes surpris de devoir le rappeler ?
Oui, il faut être honnête. Encore une fois, ça devrait être la base. Il faut travailler, travailler pour l'équipe, et après seulement c'est le talent qui compte. On m'a parlé de la banderole des supporters ce vendredi à l'entraînement (« Bougez-vous ou cassez-vous »), et je suis tout à fait d'accord avec ça. Changer la mentalité, ce n'est pas facile. Mais on a fait un match onze contre onze mercredi, on a vraiment bossé, et sur ce que j'ai vu, les joueurs ont compris. « C'est le club qui a pris cette décision (concernant Marcelo), mais j'étais d'accord » La défaite à Angers peut-elle vous aider à convaincre le club de changer l'équipe ?
Les problèmes ne datent pas d'Angers, le club sait, et on travaille là-dessus ensemble. lire aussi Marcelo poussé vers la sortie à cause de son comportement Est-ce que les joueurs ont été touchés par la mise à l'écart de Marcelo ?
J'espère qu'ils l'ont été, parce que c'est un collègue. C'est le club qui a pris cette décision, mais j'étais d'accord. Quelle est la raison de sa mise à l'écart ?
On a pris cette décision ensemble, parce qu'on a pensé que c'était mieux pour l'équipe et pour le club. Mais ce dont on a parlé entre nous restera entre nous. Est-ce aussi un message envoyé aux autres joueurs ?
Ce n'est pas du tout la raison de cette décision. On peut envoyer un message de bien d'autres manières. « Je ne sais pas si Emerson pourra commencer dimanche » Qu'est-ce que peuvent vous apporter Damien Da Silva, qui revient de suspension, et Emerson, qui vient d'arriver ?
Je suis heureux que Da Silva puisse jouer. Je le prends dans le groupe. Il a beaucoup d'expérience, et il donne de l'énergie à l'équipe. Quand on parle des bases, niveau mentalité, lui les a. C'est peut-être une de ses meilleures qualités. Emerson, je suis heureux qu'il soit là. Il a joué à Chelsea, où il faut gagner chaque match, et à l'Euro avec l'Italie : il va nous amener sa mentalité, et ses qualités de footballeur, surtout offensivement, avec un bon pied gauche. C'est un bon joueur. Mais je ne sais pas s'il pourra commencer dimanche. Il a fait son premier entraînement avec nous ce vendredi, et je n'ai pas eu encore la chance de lui parler. J'ai d'autres choix, peut-être pas aussi bons que lui, mais je ne veux pas qu'il se blesse, il faut réfléchir. Mais s'il est prêt, c'est une possibilité. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles