Foot - L1 - OL - Peter Bosz (OL) sur Paqueta et Payet (OM) : « Je m'en fous de ce duel... »

·3 min de lecture

Peter Bosz, l'entraîneur de l'OL, ne se focalise pas sur le duel entre Paqueta et Payet. Il veut d'abord retrouver une qualité collective, dimanche contre l'OM, après l'échec à Rennes (1-4). Après avoir évoqué le cas Juninho, Peter Bosz, très souriant, s'est attardé sur la rencontre de dimanche contre l'OM. Il attend une réaction de ses joueurs après l'échec à Rennes (1-4) et espère les voir animés d'un sentiment de revanche. « Avez-vous revisionné le match contre Rennes ?
Oui et ça fait mal à la tête (sourire). Je ne comprends pas la route qu'on a prise. Là, on est tombés tout en bas... Je n'ai pas reconnu mon équipe. Avec le staff, ce matin (vendredi), j'ai parlé au groupe de ce match. Normalement, dix jours après, je ne le fais pas, mais c'était important de prendre ce temps entre nous. lire aussi La 14e journée de Ligue 1 Était-ce une bonne chose pour les joueurs de partir en sélection ?
Je vous le dirai après Marseille... Je ne sais pas, on peut dire les deux choses en fait. J'ai essayé d'expliquer ce qui n'allait pas à Rennes. Je pense qu'on n'a pas toujours tout réussi mais la saison sportive est longue. C'est trop tôt pour penser que ce match contre l'OM est décisif mais on veut absolument gagner. Pour monter au classement, pour la santé du groupe. Une bonne équipe ne peut pas perdre deux fois d'affilée, j'attends une réaction. Est-ce la rencontre idéale avec le public qui sera là ?
On a vu la grosse différence entre un match avec nos supporters et à l'extérieur. Donc c'est bien. lire aussi Dembélé de retour face à l'OM ? Que pensez-vous de l'OM ?
Il y a de bons joueurs, un bon entraîneur et ils ne sont pas faciles à jouer car ça change beaucoup de systèmes d'un match à l'autre, ou même pendant un match. Sampaoli n'est pas calme sur le banc et ça se reflète sur son équipe. Et nous aussi à la maison, il faudra ça, réussir un match avec le coeur et avec la tête. « J'aurais préféré rejouer Rennes deux jours après pour le coeur, pour la confiance » Avez-vous la même vision du foot ?
Elle est différente si on rentre dans les détails mais on veut presser, on aimerait avoir le ballon, avoir des joueurs dominants. Comment retrouver la confiance chez les joueurs après cet échec à Rennes ?
Je ne parle pas de confiance, ce n'est pas toujours ça. Mais j'aurais préféré rejouer Rennes deux jours après pour le coeur, pour la confiance. Les joueurs n'ont pas peur mais on doit beaucoup mieux faire avec l'envie de jouer, de gagner. Êtes-vous revanchard ?
Oui si je pense comme un joueur, je le suis. Il y aura le duel Paqueta-Payet dans ce choc...
Je m'en fous de ce duel, je veux gagner ce match et qui gagne ce duel, je m'en fous. Dans une équipe, il y a toujours des individualités mais contre Rennes aucun (Lyonnais) n'a bien joué. Aucun. lire aussi Le classement de Ligue 1 Avez-vous un plan contre Payet ?
C'est toujours un plan collectif. Y a-t-il un favori dimanche ?
Je m'en fous aussi (rire). Vous prenez beaucoup de cartons mais il faudra savoir garder ses nerfs contre l'OM...
Oui, c'est capital. Je dis toujours : si on veut gagner on doit finir à 11. Mais malheureusement, on a perdu des joueurs et des points trop souvent ensuite. Et pas toujours dans les grands matches car en France tous les matches sont difficiles » .

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles