Foot - L1 - OL - Peter Bosz (OL) : « Depuis mon premier jour ici, on me parle du derby »

·3 min de lecture

L'entraîneur de l'OL Peter Bosz sait l'importance de la confrontation face à Saint-Étienne, dimanche (20h45) à Geoffroy-Guichard. Mais il rappelle aussi que cette rencontre ne vaudra que trois points. « Pourrez-vous compter sur le retour de quelques joueurs pour le derby ?
Tout le monde veut jouer ce match, même Moussa Dembélé c'est une possibilité quand on voit le derby qu'on va jouer (Rires.) Mais il faut attendre encore. Moussa, c'est sûr qu'il ne sera pas là. Pour les autres (Boateng, Denayer, Slimani), on verra avec le staff médical. lire aussi La 9e journée de Ligue 1 Comment appréhendez-vous votre premier derby contre les Verts ?
J'aime le foot, donc je suis content à chaque nouveau match sur le banc. Mais il y a des matches spéciaux et les derbys sont toujours très spéciaux, pour chaque club. J'en ai connu beaucoup dans ma carrière. Depuis que je suis à Lyon, depuis mon premier jour, les gens m'ont bien expliqué ce que le derby signifie ici. La plus grosse différence se situe autour de l'équipe. Pour les fans, c'est très spécial. Mais malheureusement, j'ai encore vérifié, ça ne vaut que trois points (Rires.) « On progresse chaque jour, mais il y a encore beaucoup de choses à faire » Vous avez l'habitude de rappeler que la priorité est de bien jouer pour gagner. Est-ce que demain la priorité sera juste de gagner ?
Mais je dis toujours ça, à tous les matches, il faut gagner. Mais je comprends bien qu'à Saint-Étienne, pour les supporters, le résultat vaudra beaucoup plus que trois points. Mais pour moi, l'entraîneur, ce sera trois points, pas plus, et on va là-bas pour gagner. Saint-Étienne est dernier, en manque de confiance... Cela change quelque chose dans votre approche ?
Non. Dans un derby c'est toujours particulier. Les Verts sont derniers, mais s'ils jouent un bon derby, leurs supporters oublieront ça. Donc on doit vraiment être à 100 % concentrés demain, c'est très important. lire aussi Le classement de Ligue 1 En quoi l'OL doit-il encore s'améliorer ?
Beaucoup de choses, vraiment ! On perd toujours trop de ballons, on rate trop d'occasions, la dernière passe n'est pas toujours bien jouée... Jeudi, Bröndby (3-0, en Ligue Europa) a eu une ou deux occasions, mais ce sont une ou deux occasions en trop. On progresse chaque jour, mais il y a encore beaucoup de choses à faire. On sent votre équipe en grosse difficulté lorsque l'adversaire parvient à renverser le jeu...
Croyez-moi, toutes les équipes du monde sont en difficulté lorsque l'adversaire travaille d'un côté puis renverse de l'autre côté. Donc la solution, c'est de ne pas laisser sortir le ballon. Tout le monde coulisse sur un côté, c'est le foot, et quand tu coulisses, l'autre côté est libre. Et s'il y a un renversement, c'est dangereux. Donc il ne faut tout simplement pas laisser l'adversaire sortir. » Aouar : « Que Saint-Étienne soit dernier, ça ne compte pas » Houssem Aouar (milieu de l'OL) : « C'est toujours un match particulier pour moi et surtout très important. Il y a encore plus d'émotion. Cette année ça donne encore plus envie car il y aura des supporters contrairement à l'an passé. On est triste que nos supporters ne soient pas là mais on va y aller avec beaucoup de détermination pour les représenter. Que Saint-Étienne soit dernier, ça ne compte pas. Dans un derby, le classement ne veut rien dire. Ce but contre Bröndby vient récompenser un travail de l'ombre, je vais mieux, je suis très satisfait des performances que je réalise. Avec le coach ça se passe bien, il aime beaucoup le jeu offensif, avec de l'intensité. Je pense avoir progressé sur ce point. La saison passée, je n'ai pas pu jouer un seul match à 100 %. Physiquement je vais mieux, je suis très bien, ça se voit sur mes matches depuis le début de la saison. » H.G.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles