Foot - L1 - OL - Peter Bosz (OL) : « On est tristes de tout ce qui s'est passé »

·1 min de lecture
Foot - L1 - OL - Peter Bosz (OL) : « On est tristes de tout ce qui s'est passé »

L'entraîneur de l'OL avoue que son équipe est touchée par la succession des incidents. Et il reconnaît que l'OL joue gros, ce mercredi, face à Metz : « 13e, ce n'est pas notre place, et ce n'est pas notre objectif. » Cinq jours après l'interruption du 32e de finale de Coupe de France au Paris FC (1-1), en raison des violences entre supporters, vendredi, à Charléty, l'OL accueillera Metz, mercredi soir, au Groupama Stadium, dans une atmosphère lourde et incertaine. Prenant la parole pour la première depuis vendredi, Peter Bosz a avoué, ce mardi après-midi, en conférence de presse, la difficulté du moment. lire aussi L'OL a commencé à se débarrasser de ses hooligans « On est déçu de ne pas avoir joué la deuxième mi-temps, encore une fois, a souligné l'entraîneur lyonnais. On est tristes de tout ce qui s'est passé. Tout le monde comprend que les joueurs n'ont rien à voir avec ça. Ce n'est pas bien. C'est pas bien d'avoir à parler de ça, et pas de football, pas de Metz. Ce n'est pas bien pour l'OL, et pour le football français non plus. Je suis dans le foot depuis longtemps, et je n'ai jamais expérimenté deux matches arrêtés en cinq mois. » « 13e, c'est pas notre place » L'entraîneur néerlandais, forcément menacé par un parcours en L1 bien trop inférieur aux attentes, reconnaît la pression du résultat : « 13e, c'est pas notre place, et ce n'est pas notre objectif. Malheureusement, on est là, même si on a joué un match de moins que les autres. Et quand on entraîne une équipe comme l'OL, la pression est toujours là, quand on est mal classé. » Houssem Aouar, venu à sa suite, est resté sur la même ligne, à l'évocation des incidents de Charléty : « On a été surpris et aussi déçus de ce qui s'est passé. Malheureusement, en France, depuis le début de saison, il y a eu trop de problèmes dans les tribunes. » Quant à savoir si la trêve ferait du bien mentalement à son équipe, il a souri : « En fait, ça dépend. Après une victoire, on aurait envie d'enchaîner... »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles