Foot - L1 - OL - Rudi Garcia (OL) : « Je ne peux pas continuer à travailler et à faire progresser le club dans ces conditions »

·2 min de lecture

L'entraîneur de l'OL Rudi Garcia a confirmé qu'il partirait à l'issue de son contrat, même si le club avait décidé de ne pas le conserver depuis longtemps. Sans nommer son directeur sportif Juninho, le technicien a expliqué à mots couverts qu'il ne pouvait plus travailler avec lui. lire aussi « Est-ce qu'au-delà des regrets, il y a de la colère, voire un sentiment de honte, par rapport à la tournure des évènements ?
C'est une triste soirée, c'est le pire des scénarios, un scénario cauchemar. J'ai dit à nos joueurs qu'on était à notre place, finalement. On n'a pas gagné car on ne mérite pas d'aller en Ligue des champions. C'est à l'image de notre semaine, de notre saison, on aurait dû avoir deux buts d'avance à la pause. On a fait une très bonne première période. Malheureusement, on aurait dû avoir deux buts d'avance. Mais on en a un quand même, on est plutôt bien. Et là, panne d'éclairage. « Si le président a quelque chose à me proposer demain, je ne serai pas candidat à ma propre succession » Que s'est-il passé dans la tête de vos joueurs en seconde période ? À la pause, ils étaient en Ligue des champions...
On prend un tir plein axe, indigne d'une équipe de haut niveau, on se relâche complètement, il n'y a pas d'explication. Ce n'est que de notre faute, de la mienne aussi. C'est terrible, c'est vraiment ça. C'est hallucinant, c'est le mot. On n'a pas su garder notre niveau dans l'utilisation du ballon. On n'a pas été assez agressifs, pas assez costauds. À part Rayan Cherki, les entrants n'ont rien emmené, le niveau a même baissé après les changements. lire aussi Les notes d'OL-Nice : Marcelo à la traîne, Gouiri comme à la maison Était-ce votre dernier match à l'Olympique Lyonnais ?
Je voulais quitter le club en le laissant en Ligue des champions et ce n'est pas le cas. C'est le pire des scénarios, je le répète. On a vraiment été trop friables, même sur les coups de pied arrêtés, ce qui est habituellement un point fort. Bien sûr, je ne serai pas là la saison prochaine. Ça fait longtemps que je l'ai décidé moi-même, car je ne peux pas continuer à travailler et à faire progresser le club dans ces conditions. Ce n'est pas l'endroit et le moment pour l'expliquer, mais je ne continuerai pas. Et si le président a quelque chose à me proposer demain, je ne serai pas candidat à ma propre succession. »