Foot - L1 - OL - Rudi Garcia, après Reims-OL (1-1) : « Tout est encore ouvert et possible »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Même s'il regrettait une piètre première période de son équipe, Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OL, toujours 3e, se voulait optimiste pour la suite de la saison de Ligue 1. « Quel est votre sentiment après ce nul ? Ce résultat sanctionne notre piètre première période. En deuxième, on a été à notre niveau, on a évolué en équipe. Ce fut à sens unique. J'aurais aimé qu'on égalise un peu plus tôt car je pense qu'on pouvait l'emporter mais ils ont aussi un excellent gardien. Nous avons joué quarante-cinq minutes et ce n'était pas suffisant. Et, franchement, j'ai changé 3 joueurs à la mi-temps mais j'aurais pu les changer tous. Il y a eu bien trop d'écart entre les deux périodes. Comment l'expliquez-vous ? Je ne sais pas. On a perdu beaucoup trop de ballons devant la défense, ce qui fait que nous n'avons jamais terminé nos actions par des passes, des corners ou des tirs, sauf 1 fois, où De Sciglio frappe et Houssem Aouar a failli marquer à la reprise. On a subi aussi leurs attaques rapides. On a, en plus, été mauvais dans notre récupération collective de la balle. L'équipe était plus équilibrée en deuxième. Ce n'était ni tactique, ni technique mais plutôt une question d'envie et de détermination. lire aussi Le film de Reims-OL (1-1) Depuis le début de l'année, vous avez souvent ce genre de rencontres à deux vitesses... Malheureusement, je ne peux pas dire autre chose. Mais c'est mieux de bien finir que le contraire. Encore une fois, en Ligue 1, on doit être plus constants et plus réguliers. Être meilleurs pendant la durée d'un match. C'est plutôt rare de changer 3 joueurs à la mi-temps ? On avait besoin de plus de qualité dans la récupération du ballon, avec Maxence (Caqueret), et 1 attaquant supplémentaire, avec Tino (Kadewere). Maxwel (Cornet) a, de son côté, apporté des centres et des frappes. Il a même failli marquer. Mais j'aurais pu changer tout le monde : Denayer, Marcelo, Memphis (Depay)... Rudi Garcia, entraîneur de l'OL « Personne n'est sorti pour un problème de blessure » Aouar est-il sorti car il souffrait ? Il avait reçu un coup mais personne n'est sorti pour un problème de blessure. Et je le répète, d'autres auraient pu sortir mais je n'avais pas le droit. Êtes-vous énervé ? Non mais il faut que ça nous serve de leçon à l'avenir. On doit être capables de lâcher les chevaux et d'être surmotivés tout le temps. C'est bizarre. Est-ce que l'enjeu a pesé ? Je n'en sais rien. J'en discuterai avec les joueurs. lire aussi Le classement de la Ligue1 Avez-vous senti la pression de supporters venus vous encourager à Bron avant votre départ vers Reims, le matin ? Non au contraire, c'est bien de voir nos supporters. Ils nous ont encouragés et ça fait du bien, dans cette période où ils ne peuvent pas aller au stade. Regrettez-vous vos choix de départ, avec la titularisation de Cherki, par exemple ? Je ne regrette pas mes choix car Rayan méritait de jouer d'entrée et Tino (Kadewere) ne s'était pas entraîné, sauf les deux derniers jours. Ce résultat, on l'a fait ensemble, il n'y a rien à dire. On espérait être 1ers et on attendra de voir ce que feront les candidats directs. On ne peut plus rien faire, en tout cas. Le Paris-SG et Lille peuvent profiter de ce nul... Il reste encore 9 matches, donc 27 points possibles. Tout est encore ouvert et possible. »