Foot - L1 - Olivier Delcourt (Dijon) : « Certains collègues sont obsédés par la fin du Championnat »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Dans un entretien à Libération, le président de Dijon a critiqué l'attitude de certains dirigeants concernant l'arrêt de la Ligue 1, pour cause de pandémie de coronavirus. Alors que les dirigeants se sont écharpés et continuent de débattre au sujet de la décision prise d'arrêter la saison 2019-2020, en raison de la pandémie de coronavirus, le président de Dijon Olivier Delcourt a peu goûté ces prises de bec. Arrêt de la L1 : Aulas croit encore à un revirement « Certains collègues sont obsédés par la fin du Championnat, alors que ça devrait être l'union sacrée, a-t-il confié, dans un portrait dressé par Libération. La priorité, aujourd'hui, ce n'est pas le football mais se débarrasser du virus. Nos anciens ont vécu bien pire. Mon grand-père a été déporté pendant quatre ans. Chaque jour, il pouvait mourir. Ça me semble autrement plus compliqué à vivre que le confinement. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi