Foot - L1 - OM - Évra, Payet, Sanson, Sertic : Les recrues de l'OM ont-elles réussi leurs débuts ?

L'Equipe.fr

Arrivés cet hiver à l'OM, Patrice Évra, Dimitri Payet, Morgan Sanson et Grégory Sertic ont connu des fortunes diverses pour leurs premier pas phocéens.Morgan SansonS'il a connu un premier match très délicat sous les couleurs de l'OM, au Parc OL (défaite 1-3, à l'origine de l'ouverture du score lyonnaise), Morgan Sanson s'est ensuite complètement relancé. Souvent intéressant à la récupération (meilleur marseillais dans ce secteur contre Rennes), l'ancien Montpelliérain s'est en outre révélé efficace dans son apport offensif (trois passes, un but depuis son arrivée).Son association avec Maxime Lopez n'est pas toujours réussie mais il s'est imposé et a livré des prestations très intéressantes, notamment contre Guingamp, Lorient et Angers. «C'est le Morgan qu'on voulait prendre, technique, capable d'aller vers l'avant, de délivrer des passes décisives, et qui marquera des buts», s'était enthousiasmé Rudi Garcia après le succès contre l'EAG.Dimitri PayetPlus cher et plus connu que Morgan Sanson, Dimitri Payet était logiquement plus attendu que son nouveau coéquipier. S'il a manqué de régularité (en attestent ses matches ratés contre Nantes, le PSG ou à Lille), l'international a été plutôt convaincant lors des premiers mois de son retour à l'OM. Sans être étincelantes, ses statistiques (trois buts et deux passes décisives en neuf matches toutes compétitions confondues) sont prometteuses pour un joueur qui avait connu un hiver chahuté. «Personnellement, je retrouve des sensations, ça me fait du bien, avait-il expliqué le mois dernier dans un entretien accordé au journal L'Équipe. Ce n'est jamais évident de disputer des matches quand on n'est pas en forme.»Autre motif de satisfaction, sa bonne entente avec Florian Thauvin, avec qui il avait pourtant eu des relations tendues il y a deux ans. «Ça se passe très bien (avec lui), a-t-il assuré. Je m'étais dit que si je signais à Marseille on allait devoir forcement s'expliquer sur le passé. Mais je n'ai même pas eu besoin de le faire, car au bout de quelques jours, simplement en regardant l'entraînement, j'ai vu qu'on avait compris tous les deux. On a plus à gagner à jouer ensemble qu'à se faire la guerre.»Payet : «On peut dire que je m'embêtais, oui»Grégory SerticArrivé en toute fin de mercato, Grégory Sertic, un temps touché à un genou, a porté à six reprises le maillot de l'OM. Polyvalent, l'ancien Bordelais a été aligné au milieu ou en défense avec des fortunes diverses. Positionné en sentinelle contre Metz pour ses débuts, il a été en difficulté. Il s'est montré plus solide en défense, se présentant comme un complément intéressant de Rolando. Rudi Garcia apprécie en tout cas son profil. «Il peut être le cinquième excellent milieu et un très bon défenseur central, il l'a montré face à Rennes ou à Lorient, a avancé l'entraîneur marseillais. Il devra continuer dans ce sens. Il apporte sa qualité de relance.»Patrice ÉvraBlessé aux ischio-jambiers, Patrice Évra est indisponible depuis plus d'un mois. Difficile donc de juger son adaptation sur les cinq matches qu'il a disputés avec l'OM, pas tous en intégralité. Sa prestation catastrophique contre le PSG (1-5) plombe en tout cas son semblant de bilan. En outre, le latéral avait vécu un match très délicat à Nantes (2-3). Mais il s'était montré plus solide contre Montpellier (5-1), Lyon (2-1) et Rennes (2-0).

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages