Foot - L1 - OM - Boubacar Kamara (OM), sur une éventuelle prolongation : « Je suis toujours en réflexion »

·3 min de lecture

Le milieu de l'OM Boubacar Kamara a expliqué mardi en conférence de presse qu'il était « toujours en réflexion » à propos d'une éventuelle prolongation de contrat. « Pouvez-vous expliquer plus en détail votre absence en conférence de presse, vendredi dernier ? Est-ce lié à vos discussions avec le club concernant une éventuelle prolongation de contrat ? À votre performance en Ligue Europa ?
C'est strictement personnel, ça ne regarde que le club et moi. Ce n'est pas par rapport à ma performance à Galatasaray. Je n'ai jamais fui la presse. Quand on a été éliminés en Coupe de France, la saison dernière, j'ai été le premier à être allé en conférence de presse et dire que j'avais honte. lire aussi Calendrier et résultats de la Ligue 1 Vous arrivez en fin de contrat en juin, avez-vous reçu des offres ? Et y avez-vous répondu ?
Mes représentants gèrent tout ça. Ce que les offres comportent, c'est confidentiel. Moi, je n'ai qu'une seule chose à faire, c'est me concentrer sur le terrain pour être le plus efficace possible. Mais que souhaitez-vous faire ?
Continuer à travailler, progresser. Gagner des titres. Encore une fois, le contrat, ce sont mes représentants qui gèrent ça. « Je découvre une nouvelle philosophie avec Jorge Sampaoli » L'OM peut-il vous permettre de progresser ?
Oui, je suis jeune, j'ai encore l'avenir devant moi. D'autant que je découvre une nouvelle philosophie avec Jorge Sampaoli, surtout pour le numéro six, je suis en train de réapprendre comment bien jouer au milieu de terrain. Il nous demande de rester dans l'axe, d'attendre le ballon plutôt que d'y aller, de jouer en une ou deux touches de balle le plus souvent. Avec Villas-Boas, c'était différent, on courait un peu partout sur le terrain. Avez-vous pris une décision pour votre avenir ?
Non, je suis toujours en réflexion. lire aussi OM, nouvelle offre de prolongation de contrat à Kamara L'épisode de l'été dernier, où le club a semblé vous forcer la main au dernier moment pour partir a-t-il été digéré ?
C'est du passé. C'est sûr que j'ai eu l'impression de ne pas avoir le choix, comme d'autres joueurs avant moi. C'est arrivé les deux derniers jours du mercato, c'est du passé. Êtes-vous surpris de ne pas avoir joué contre Troyes, dimanche ? Ces négociations de contrat peuvent-elles jouer sur vos performances ?
Non, j'ai déjà été sur le banc cette saison. Comme le coach l'a déjà dit il y a beaucoup de turnover, on joue tous les trois jours. Je n'ai pas mon mot à dire, c'est le coach qui décide qui joue ou pas. Il y a forcément des heureux et des déçus. J'ai ma famille à mes côtés, ma femme, mon fils bientôt le deuxième, tout va bien. » Sampaoli : «Nous avons besoin des buts de Milik»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles