Foot - L1 - OM - Dario Benedetto (OM) : « On est tous responsables »

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Buteur mercredi en Coupe à Auxerre (2-0), Dario Benedetto espère qu'il a lancé une série en Bourgogne, et insiste sur le travail de tout le groupe pour retrouver la victoire en Championnat, qui échappe à son équipe depuis sept matches. « Cette victoire et ce but à Auxerre (2-0) vont faire du bien à la confiance ?
Je pense que le match contre Auxerre a été une victoire importante pour nous tous, on espère que ce sera positif pour la suite, en Championnat. Pour moi, pour ma confiance, j'espère que ça va continuer comme ça. Comment avez-vous vécu le départ d'André Villas-Boas, qui était à l'origine de votre venue à Marseille ?
Cela a été une nouvelle triste parce que j'avais une très belle relation avec André, et avec son staff technique. Après, ce sont des décisions personnelles que chacun prend, et lui seul sait pourquoi il est parti. Mais je suis très triste de son départ. C'est le football. Je suis habitué à donner le meilleur avec tous les entraîneurs. Je le répète, je l'apprécie beaucoup, je lui souhaite le meilleur et j'espère le recroiser un jour. lire aussi Calendrier et résultats de la Ligue 1 Arkadiusz Milik est arrivé au dernier mercato. Comment le vivez-vous ?
C'est un grand joueur, qui s'est très bien habitué au groupe, il se dit latin, il boit le maté avec nous. On s'entend bien. C'est un défi pour moi, de devoir faire la compétition avec un autre attaquant. C'est une concurrence saine et le meilleur jouera. On a l'impression que vous étiez meilleur l'an dernier que cette saison, est-ce vrai ?
Oui, je suis d'accord, cela a aussi à voir avec le rendement de l'équipe. Mais c'est aussi moi, je dois travailler personnellement. À mon arrivée, l'équipe tournait bien, c'était différent. Je fais tout pour l'équipe et je pense le montrer, mais le rendement de l'équipe n'est pas bon et on est tous responsables. J'espère qu'on va pouvoir améliorer ça. « Je suis content d'être là où je suis. C'est une situation difficile actuellement, mais j'ai signé quatre ans et je n'ai aucun regret » Vous recevez peu de ballons à chaque match. Serait-il mieux pour vous de toujours jouer à deux attaquants ?
Nous devons travailler cet aspect. Nous sommes les premiers responsables et les premiers conscients que l'équipe doit faire mieux. J'aime bien les deux systèmes, 4-4-2 ou 4-3-3, mais ce sont des décisions du coach et nous, on doit s'adapter. Je n'ai pas de préférence entre les deux systèmes. L'OM n'a plus gagné à Bordeaux depuis 43 ans. Une victoire là-bas aurait-elle une saveur particulière ?
Ce serait génial. C'est incroyable de se dire que cela fait 43 ans. Cela aurait un goût particulier, mais ce serait bien surtout parce qu'on a besoin de gagner, pas parce qu'on n'a pas gagné là-bas depuis 43 ans. Êtes-vous toujours heureux à Marseille, ou pensez-vous à un départ ?
Je suis content d'être là où je suis. C'est une situation difficile actuellement, mais j'ai signé quatre ans et je n'ai aucun regret. En juin, j'aurai encore deux ans de contrat, je veux rester pour aider l'équipe. lire aussi Le classement de la Ligue 1 Vous connaissez Jorge Sampaoli. Que pensez-vous de sa possible arrivée ?
J'ai vu sur les réseaux sociaux qu'il pourrait venir, je ne sais pas si c'est vrai. C'est lui qui m'a convoqué en sélection argentine pour la première fois. C'est un excellent entraîneur, il a réussi partout où il est passé. S'il vient, je serais très content, c'est un Argentin, on lui ferait un bel accueil. Mais, encore une fois, je ne sais rien. Comment avez-vous vécu les incidents à la Commanderie ?
Ce n'est pas positif pour l'équipe, pour personne, pour le club. C'est du foot, on peut perdre, on peut gagner, on peut avoir des moments difficiles. Mais on a tous des familles, qui se sont inquiétées devant ces images, et j'espère que cela ne se reproduira pas. À Boca, j'ai eu des moments chauds, mais pas comme ça. Cela n'avait jamais atteint ce niveau. Là, c'était de la folie. J'espère que cela n'arrivera plus jamais. »