Foot - L1 - OM - Que sont devenus les bébés Bielsa ?

L'Equipe.fr

La formation de l'OM reverdit cette saison avec une place de demi-finaliste en Gambardella et l'éclosion de Maxime Lopez. L'occasion de se pencher sur les anciens fleurons maison exhumés par Marcelo Bielsa.Stéphane Sparagna : titulaire à AuxerreEl Loco lui avait octroyé 71 minutes de temps de jeu, dont une titularisation à 19 ans pour son premier match de Championnat sur le banc en août 2014. La saison d'après, la donne n'a pas été la même avec Michel, qui l'a cantonné au mieux au banc, au pire à la réserve. Logiquement, le jeune défenseur central est donc allé chercher meilleure fortune en Ligue 2, plus précisément à Auxerre (prêt sans option d'achat) où il s'est imposé comme le troisième joueur le plus utilisé par Cédric Daury (juste devant son comparse dans l'axe, Mickaël Tacalfred). Une saison pleine mais compliquée (7 cartons jaunes, le plus haut total de son équipe) au sein d'un effectif icaunais en lutte pour le maintien. De la réussite de ce combat dépend grandement son avenir. Gaël Andonian : pas des vacances en GrèceDepuis le départ du coach argentin qui l'a souvent convoqué dans le groupe, le jeune international arménien n'a pas franchement pris son élan. Cela a commencé par une saison (2015-2016) en prêt à Dijon comme joker médical très en deçà de ses attentes (six apparitions en Ligue 2). De retour à Marseille, le défenseur central n'est pas apparu une seule fois dans le groupe de Franck Passi, d'où un nouveau prêt en Grèce, fin janvier, au Veria FC. Il y trouve ce qu'il était venu y chercher : du temps de jeu (10 matches disputés dont six titularisations). Pour la réussite, c'est plus compliqué, vu que les Rouge et Bleus occupent la dernière place du Championnat grec à deux journées de son terme.Bilal Boutobba : avec la réserve de Séville25 minutes de Ligue 1 à l'époque Bielsa, qui lui avaient valu le titre de plus jeune joueur de l'histoire de l'OM à 16 ans et trois mois. Bref, le pedigree idéal pour devenir le fleuron de la formation à la marseillaise, mais Bilal Boutobba a laissé cet honneur à Maxime Lopez et refusé de signer son premier contrat pro sur la Canebière. C'est en Espagne, au FC Séville, qu'il a atterri cette saison, où il peine à faire sa place au sein de l'équipe-réserve qui évolue en seconde division (10 matches disputés en 34 journées, dont deux petites titularisations). L'international U19 dit toutefois «ne pas regretter son choix».Baptiste Aloé : titulaire à ValenciennesLe défenseur central olympien avait été le «jeune» le plus utilisé par Marcelo Bielsa lors de la saison 2014-2015 (453 minutes en Championnat). La saison suivante, il avait mis le cap sur Valenciennes en prêt, où il est revenu à l'été 2016 puisqu'il y a trouvé une place de titulaire dans le onze de Faruk Hadzibegic. Régulier dans ses prestations, le Ciotaden n'a toutefois jamais caché vouloir réussir un jour à s'imposer à Marseille. Billel Omrani : bien le bonjour de ClujSous la baguette du coach argentin, qu'il avait côtoyé à partir de janvier 2015 à son retour de prêt d'Arles-Avignon, l'attaquant marseillais avait grappillé 63 minutes de jeu en Ligue 1. L'été dernier, le Franco-Algérien s'est engagé pour trois ans avec le CFR Cluj, en première division roumaine. Il y a déjà disputé 23 matches (pour 13 titularisations, 5 buts et 13 passes décisives) et conquis une place de titulaire en pointe depuis février dernier. Cerise sur le cozonac (gâteau traditionnel roumain) : Cluj est qualifié pour les play-offs et livre donc bataille avec cinq équipes pour le titre de champion (actuellement 3e).

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages