Foot - L1 - OM - Jacques-Henri Eyraud (OM) : « Trois cents salariés en état de choc »

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Jacques-Henri Eyraud, le président de l'OM, a jugé « inqualifiable » l'attaque de la Commanderie ce samedi par des supporters du club phocéen. Jacques-Henri Eyraud (président de l'OM après l'attaque de la Commanderie) : « Trois cents salariés sont ce soir en état de choc pour avoir vécu en direct ou avoir découvert les images d'une attaque inqualifiable contre l'Institution OM. Ce qui s'est passé cet après-midi appelle la plus grande sévérité pour ces fauteurs de troubles qui se prétendent supporters mais détruisent des installations et menacent les salariés et les joueurs. » Steve Mandanda, capitaine de l'OM « Une crise sportive ne peut en aucun cas justifier un tel déferlement de violence. L'heure est à l'apaisement. »

Steve Mandanda (capitaine de l'OM) : « Cela fait 13 ans que je suis joueur de l'Olympique de Marseille. Je connais tout de ce club, je sais l'amour et la frustration qu'il peut susciter. Mais les événements d'aujourd'hui m'attristent et sont inacceptables. Nous sommes des joueurs de football et une crise sportive ne peut en aucun cas justifier un tel déferlement de violence. L'heure est à l'apaisement. »

Alvaro Gonzalez (défenseur de l'OM) : « Je suis venu à l'Olympique de Marseille pour son histoire et la passion qui l'entoure. Cette ville est merveilleuse, nous aimons tous ce club mais ce que nous avons vécu aujourd'hui ne doit plus jamais se reproduire. »