Foot - L1 - OM - Jorge Sampaoli (OM) : « On a affronté des adversaires très forts »

·4 min de lecture

Deux jours avant le déplacement à Clermont, dimanche (20h45), le technicien argentin a évoqué l'état de son groupe, les cas Gerson et Milik, ainsi que le sujet controversé du point de retrait avec sursis. « Ces trois matches nuls face à la Lazio, le Paris-SG et Nice vous ont-ils laissé sur votre faim ?
Bien sûr, on s'attend toujours à plus, mais on a affronté des adversaires très forts. On a joué des matches équilibrés, qui auraient pu basculer des deux côtés, on aurait pu gagner comme perdre, cela s'est finalement joué sur des petits détails. On a eu un calendrier chargé face à des grosses écuries. On espère retrouver le chemin de la victoire, au plus vite. Il y a beaucoup de matches à forte intensité pour les joueurs, de la tension qu'il faut gérer. On doit faire attention à la fatigue, pour le déplacement à Clermont, dimanche, mais aussi en vue de la Lazio, jeudi prochain, une rencontre décisive pour la suite de l'aventure en Ligue Europa. Des joueurs de notre équipe sont certes importants, mais s'ils ne sont pas à 100 %, il y a des risques de blessures. Le Brésilien Gerson se considère comme un « récupérateur », il l'a encore dit cet après-midi. Quel est son réel positionnement selon vous, qui le placez à un poste différent ?
Normalement Gerson évolue dans l'axe, même s'il est un peu plus haut que d'habitude avec nous à l'OM. Mais il y a une forte concurrence au milieu de terrain, notre façon de jouer fait que la densité à ce poste est forte. C'est pour cela que Matteo Guendouzi et Gerson jouent plus haut. On pense que les qualités du joueur sont liées à leur comportement sur le terrain, qu'il peut être performant au poste où on le fait jouer. L'équipe a besoin de Gerson à ce poste-là. Face à Nice, avec la blessure et la sortie de Jordan Amavi, il a basculé sur le côté gauche, mais on n'avait pas vraiment le choix. On a un effectif plutôt court, on ne peut avoir des ''exclusivités'' à certains postes, on a besoin de joueurs polyvalents. « Milik ? L'équipe doit lui proposer plus de situations, s'adapter un peu plus à son jeu » Arkadiusz Milik a renoué avec la compétition depuis un bon mois. Que pensez-vous de ces performances et de l'animation offensive de l'équipe depuis son retour ?
Milik est de retour d'une opération et d'une blessure importante. Il va lui falloir du temps. C'est très important pour nous de le récupérer avec ses qualités de finition devant le but. Mais l'équipe doit lui proposer plus de situations, s'adapter un peu plus à son jeu. Après, cela va prendre du temps, il n'a pas fait la préparation estivale avec l'équipe et il y a beaucoup de nouveaux joueurs. Milik a eu un but annulé de très très peu face à Paris (0-0), une tête qui passe juste à côté et une action qui aurait pu être mieux négociée avec Dimitri Payet. Face à Nice (1-1), il a une tête pas loin de la cage. C'est la particularité des buteurs, ça dépend des moments. Pour avoir plus d'occasions, il faudrait passer plus de temps avec le ballon dans le camp adverse, dominer un peu plus. On croit en notre style, pour attaquer, on a besoin de plus de régularité dans notre jeu. Mercredi, Nice nous a posé quand même pas mal de problèmes avec son pressing. Quelle serait votre réaction si le point de sursis infligé à l'OM début octobre par la LFP devait être finalement retiré suite aux incidents au Vélodrome lors du Classique ?
Je ne considère pas que le point doit être retiré, mais ce n'est pas moi qui décide. Si cette décision est prise, après les incidents face au PSG, on devra prendre tous les recours possibles. Après, c'est un tribunal qui va prendre des sanctions pour que ce type d'incidents ne se reproduisent plus. » Gerson : « Je dois m'adapter et faire de mon mieux » lire aussi Point de pénalité, huis clos : ce que risque l'OM après les incidents contre le PSG

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles