Foot - L1 - OM - Jorge Sampaoli (OM) : « On espère que Thauvin va continuer dans le projet »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Privé d'Amavi, Rocchia, Sakai (convalescents) et Caleta-Car (suspendu) pour le déplacement à Reims vendredi, Jorge Sampaoli, l'entraîneur de l'OM, a évoqué ce jeudi les dossiers chauds de l'actualité olympienne. « Comment avez-vous trouvé Florian Thauvin ces derniers jours ? Le voyez-vous prolonger à l'OM ? Flo sort d'une année difficile, après une blessure importante (à la cheville droite) qui l'a empêché de jouer pendant la saison 2019-2020. Du point de vue purement sportif, on espère qu'il va continuer dans le projet avec nous. Après, la décision se prendre entra le club et son agent. lire aussi La 34e journée de Ligue 1 Avez-vous la main sur Bouba Kamara, qui discute pour une prolongation de contrat avec la direction, mais pourrait partir cet été ?
Pour ma part, j'espère conserver Bouba Kamara, qui a un potentiel important pour moi. Mais je n'ai pas le pouvoir total sur ça. Le point de vue du coach est celui d'avoir les meilleurs joueurs possibles à sa disposition, mais il y a aussi le point de vue du club. « Il faut aller au-delà de l'aspect offensif, et être capables de répéter les efforts défensivement » L'OM prend beaucoup de buts (9 en six matches de L1), mais en marque aussi énormément (12). Une attaque efficace compense-t-elle une défense poreuse pour vous ?
Le nombre de buts encaissés me dérange. Quand on est une équipe qui domine, qui a plus le ballon que l'adversaire, il faut gagner. L'idée n'est pas d'encaisser des buts trop facilement. L'équipe doit être solide offensivement et défensivement. Si nous ne sommes pas préparés pour ça, avec le temps, le projet ne marchera pas. On travaille énormément sur ça, il faut aller au-delà de l'aspect offensif, et être capables de répéter les efforts défensivement. lire aussi Le classement de Ligue 1 Après sept semaines à la tête l'OM, trouvez-vous que votre groupe répond bien ?
La réponse des joueurs est bonne, à l'entraînement comme sur le mode de jeu, ils sont impliqués. Il faut que le joueur savoure le travail qu'il fait à l'entraînement, qu'ils puissent venir bosser ici avec plaisir, pas comme s'ils allaient pointer au bureau avec lassitude, juste pour faire leurs heures. Peu de gens ont la chance de vivre de leur passion. lire aussi Sampaoli sur la Super Ligue : « Un attentat contre l'égalité des chances » Que pensez-vous de l'adversaire rémois ?
Reims a un style bien marqué, c'est une équipe très compétitive, qui ne baisse jamais son intensité, ni son niveau de jeu. Même si ce n'est pas le plus gros budget du Championnat, ça reste un grand défi pour nous, un match intéressant. Il est très difficile d'aller gagner là-bas, ils n'ont plus perdu à domicile depuis octobre dernier. Sans public, ils restent très forts et très difficiles à jouer ».