Foot - L1 - OM - « Les joueurs sont déjà passés à autre chose », assure André Villas-Boas, l'entraîneur de l'OM

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

L'entraîneur de l'OM, André Villas-Boas, apprécie l'enchaînement des matches qui permet de vite oublier la défaite à Rennes (1-2), mercredi. Mais il se dit aussi vigilant sur la fatigue accumulée avant la réception de Reims, samedi (19h00).
« Avez-vous digéré cette défaite face à Rennes (1-2), mercredi soir ?
Les matches arrivent tellement vite que tu n'as même pas besoin de passer par des moments de deuil, les joueurs sont déjà passés à autre chose. C'est vrai que l'expulsion de Pape (Gueye) a été le moment décisif du match, tellement la différence de niveau entre les deux équipes était frappante. Jacques-Henri (Eyraud) a demandé à nos avocats de voir s'il y avait une faute technique sur les échanges entre le VAR et l'arbitre (sur le carton rouge). On a été déçus de tout ce qui s'est passé dans le match, on a une moyenne de points avec M. Turpin qui est très désagréable. On a été déçus de l'arbitrage, des choix, de la quantité de cartons jaunes. Vous parlez souvent d'arbitrage ces derniers temps. Ne pensez-vous pas que c'est contre-productif ?
(Il souffle) Je ne sais pas... C'est mieux quand les arbitres suivent une certaine régularité. C'est le cas puisque la façon dont l'OM est cartonné ne change pas, c'est un fait. On manque d'explications. Il faut aussi alerter parce qu'il y a de gros écarts (de traitement). lire aussi L'OM est-elle vraiment l'équipe la plus cartonnée ? Avec la suspension de Pape Gueye et la blessure de Morgan Sanson (ischio-jambiers), vous pourriez relancer Kevin Strootman qui a très peu joué jusqu'à présent. Dans quel état est-il ?
Il est toujours prêt pour jouer. Il est très impliqué dans son travail. Il bosse tout seul physiquement, il fait de la prévention par rapport à ses blessures. Si je compte sur lui, il répondra présent. On verra ce qui sera le mieux entre retourner sur le (4-4-2) losange ou continuer sur le 4-2-3-1. André Villas-Boas « On a des joueurs qui sont souvent dans le rouge : Rongier [...], Sakai, Bouba (Kamara) » Ne craignez-vous pas la fatigue accumulée ?
Le gros défi, c'est ce match-là contre Reims parce qu'on aura un peu plus de temps avant la rencontre à Angers, quatre jours exactement. On a des joueurs qui sont souvent dans le rouge : Rongier qui a battu son record de courses à Rennes, Sakai, Bouba (Kamara). On surveille tout cela. [...] Mais on ne peut pas faire grand-chose entre les matches, pas de mise en place, juste de la récupération. Que redoutez-vous du côté de Reims ?
C'est une équipe qui joue en 4-4-2, qui monte beaucoup avec les excentrés. Ils ont une mobilité des attaquants vers les côtés et l'inverse pour les joueurs de couloir. Il faudra se méfier. David (Guion) a un peu changé les choses avec (Boulaye) Dia un peu plus sur le côté. Et il y a aussi eu la bonne entrée de Cafaro qui peut, peut-être, changer les choses dans le onze de départ. C'est une bonne équipe, qui a de la qualité. » lire aussi Le programme de la 16e journée de L 1