Foot - L1 - OM - Mamadou Niang veut revenir à l'OM

L'Equipe.fr
Mamadou Niang, l'ancien attaquant de Marseille, aimerait avoir un rôle au sein de l'OM de Frank McCourt, comme il l'a confié à La Provence .

Mamadou Niang, l'ancien attaquant de Marseille, aimerait avoir un rôle au sein de l'OM de Frank McCourt, comme il l'a confié à La Provence.Marseillais entre 2005 et 2010, Mamadou Niang rêve d’un retour à l’OM. Mais pas comme joueur. L’ancien attaquant de 37 ans aimerait être associé au projet du nouveau propriétaire, Frank McCourt, comme il l’a indiqué dans un entretien accordé au journal La Provence. «L'OM est mon club de coeur, j'aimerais par-dessus tout faire partie du nouveau projet, a-t-il ainsi déclaré. Le président sait ce qu'il fait. Si j'ai l'opportunité de réintégrer l'OM un jour, je le ferai avec grand plaisir.»«J'espère que Bafé Gomis va rester»Si Jacques-Henri Eyraud, le président, répond à son appel du pied, Niang a déjà quelques idées. Tout d’abord pour lui, il est impensable de laisser partir Bafétimbi Gomis. «"Bafé", je le connais très bien, je l'aime beaucoup, a rappelé Niang. C'est un grand attaquant, il a fait parler son expérience à de nombreuses reprises et maintenu l'OM à flots, estime Niang. (…) Je sais qu'il a envie de rester, parce qu'il aime cette ville et ce club. Il l'a toujours dit, même quand il était à Saint-Étienne. (…) Il a souvent été critiqué à tort, mais il a su faire taire les critiques. J'espère vraiment qu'il va rester.»«Payet est trop introverti»Ensuite, il recruterait des «tauliers» pour épauler Dimitri Payet. «C'est un très bon joueur, tout le monde le sait. (…) Mais il doit être impérativement épaulé par des joueurs de caractère, pense Niang. (...) Il est très réservé sur le terrain. Lui, il parle avec ses pieds, a une technique sublime, sait orienter le jeu et tirer les coups francs à merveille. Il est toutefois trop introverti et a besoin d'avoir un Lassana Diarra à ses côtés.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages