Foot - L1 - OM - Steve Mandanda (OM) appelle à « l'apaisement »

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

En conférence de presse d'avant-Classique face au PSG, dimanche soir (21 heures), le gardien de l'OM Steve Mandanda appelle « à l'unité, à l'apaisement et au calme ». Dimanche, le choc de la 24e journée de Ligue 1 viendra clore une semaine particulièrement agitée à Marseille, entre les violents incidents qui ont touché la Commanderie, l'annonce de la démission de l'entraîneur André Villas-Boas, mis à pied dans la foulée par la direction du club, et les rumeurs insistantes de vente imminente de l'OM. En conférence de presse, le gardien de l'OM Steve Mandanda s'est efforcé à apaiser les choses. Sur le contexte explosif « Ce sont des jours assez mouvementés. C'est dommage de vivre ces situations-là. Après, aujourd'hui, on n'a qu'une seule envie et qu'un seul intérêt pour le bien de tous : trouver une solution pour qu'il y ait de l'apaisement autour du club. On a besoin d'unité, d'apaisement et de calme. C'est ce qu'on recherche pour pouvoir finir au mieux cette saison. » Sur le départ d'André Villas-Boas « La 2e saison s'est moins bien passée. Mais ça ne change rien à ce que je pense du coach. C'est quelqu'un que j'apprécie énormément. Humainement et techniquement, il nous a beaucoup apporté et a énormément fait pour nous. Dans le vestiaire, on était déçus de son départ. C'est aussi le milieu qui veut ça. Des choses se passent entre lui et la direction, c'est dommage que ça se termine comme ça. Il nous a expliqué les raisons, il nous l'a appris collectivement. Il y avait de la déception mais on est professionnels, il y avait un match derrière (à Lens, 2-2), on n'a pas eu le temps de gamberger. lire aussi Le classement de Ligue 1 Sur le Classique face au PSG « On connaît l'importance de ce match, on sait que Paris aujourd'hui est à un très très haut niveau, nous, on est dans une période compliquée. Ils sont largement favoris, à nous d'être à 100 %, de faire le moins d'erreurs possible. C'est un match important pour le club, pour les supporters, on doit donner le maximum pour sortir de ce match avec 0 regret. Sur les deux dernières confrontations, on a montré un meilleur visage, on a été beaucoup plus difficiles à manoeuvrer pour eux mais on reste aussi conscients de la qualité de l'adversaire. Ça reste du foot, ça reste un match particulier pour la ville de Marseille, pour les supporters et pour le club. On va donner le maximum et faire tout ce qui est en notre possible pour gagner ce match. » Sur les incidents à la Commanderie « Ce qui s'est passé samedi, c'était une première. On peut être mécontents, avoir des désaccords mais c'est difficile de cautionner ce qui s'est passé. On a franchi un cap. J'espère qu'on va retrouver un apaisement. Pour le club, les supporters, pour nous les joueurs, ce n'est pas une bonne chose. On est conscients que ça part de nos résultats et de nos performances mais on ne doit pas en arriver là. Il y a eu une accumulation de choses depuis pas mal de temps, entre la direction et le coach, les résultats en Ligue des champions et en Championnat. Par rapport aux objectifs, on reste aujourd'hui assez loin des trois premiers. Les supporters n'ont pas la chance d'être au stade cette saison. Il y a énormément d'éléments qui font qu'on en arrive là cette saison. Pour le match de dimanche, j'espère qu'il ne se passera rien. Sincèrement, je ne pense pas qu'il se passe quelque chose. On a tous pris conscience que c'était allé trop loin et que ce n'étais pas dans l'intérêt des uns et des autres de craindre quoi que ce soit. » lire aussi Samia Ghali : « Si un repreneur veut acheter le stade Vélodrome... » Sur les objectifs du club « Aujourd'hui, un actionnaire est présent, un président est là. Ils ont pour objectif de remettre le club en haut de cette Ligue 1. Ils clament haut et fort qu'ils sont présents et on a la volonté de le faire. Qu'on retrouve cette unité et qu'on remette l'OM sur le haut de la scène. À nous de faire front tous ensemble, pour que l'OM retrouve une certaine image. Quand nous, les joueurs, on fait ce qu'il faut sur le terrain, derrière l'ambiance est plus facile. On va tout faire pour essayer de retrouver une meilleure situation. »