Foot - L1 - OM - William Saliba, après le nul de l'OM face à Nice : « Ils pressaient bien »

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir souligné le bon début de match des Aiglons, William Saliba a salué la réaction des Marseillais, mercredi face à Nice (1-1) lors du match à rejouer de la troisième journée de Ligue 1. William Saliba (défenseur de l'OM, à l'issue du match nul face à Nice 1-1) : « C'était un derby du Sud, une grosse rencontre et un match en retard. Devant au classement, c'est serré, on aurait aimé gagner. Sur les 20-25 premières minutes, on aurait pu prendre deux buts, se faire punir... Ils pressaient bien, nous harcelaient, ils ont marqué tôt et étaient en confiance. Après, on était mieux dans le jeu, on défendait mieux, je suis content de cette seconde période. Dès qu'on a réussi à trouver quelques bonnes passes vers l'intérieur et jouer plus haut, on a marqué un but. Il reste trois matches avant la trêve, on va essayer de tous les gagner. Si on le fait, on oubliera la série en cours (une victoire en huit rencontres). Plus les matches passent, plus Pau Lopez monte en régime, cela nous fait du bien. Avant la trêve, sur nos deux défaites, j'y suis pour beaucoup sur deux-trois buts encaissés. Depuis, cela va beaucoup mieux. Je dois rester concentré, monter mon niveau, gommer mes erreurs d'inattention, marquer car je suis plus dangereux en ce moment. » Bouba Kamara « Il faudra travailler pour avoir le contrôle du ballon sur toute une rencontre » Bouba Kamara (défenseur de l'OM) : « On prend un point, on ne perd pas, on n'est pas décrochés par les équipes du dessus, on recolle au classement. On voulait être dauphin, mais on n'a pris qu'un point, malheureusement. On doit désormais bien se reposer pour aller gagner dimanche à Clermont. On n'a pas mis notre jeu en place au début. Nice a fait une bonne première période, ils ont dicté leur jeu, nous ont poussés à faire l'erreur, ils savaient exactement quoi faire. Ils nous pressaient bien, on avait du mal à ressortir le ballon. On s'est rattrapés, mais il faudra travailler pour avoir le contrôle du ballon sur toute une rencontre. On a eu les occasions pour marquer le deuxième, on n'a pas su le faire. Entre les voyages, les matches tard le soir, tu rentres chez toi dans la nuit et tu dors tard alors que tu enchaînes deux jours après sur un gros match... Le coach veut qu'on garde notre lucidité, qu'on ne parte pas en vrille. Cela demande beaucoup d'énergie, physique et mentale, mais on fait un gros travail avec les kinés et le staff médical, les séances d'entraînement sont aussi aménagées. On a le devoir de répondre présent à chaque match, même s'il y en a soixante dans la saison. » lire aussi Les notes de Nice-OM

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles