Foot - L1 - PSG-Angers - Gérald Baticle avant PSG-Angers : « Notre match de Ligue des champions »

·4 min de lecture

Même si le PSG évoluera sans plusieurs de ses stars, ce vendredi, face à Angers, l'entraîneur du SCO estime que sa formation devra effectuer un match de très haut niveau pour espérer rivaliser. Gérald Baticle s'est exprimé en conférence de presse, ce jeudi, à la veille du déplacement d'Angers sur la pelouse du Paris-SG. Après neuf journées, le club du Maine-et-Loire pointe à la quatrième place du classement et est toujours invaincu à l'extérieur. Le technicien espère voir ses joueurs proposer un contenu de haut niveau pour poser des problèmes au club de la capitale. lire aussi Le classement de la Ligue 1 « Qu'attendez-vous de ce match à Paris ?
Il faut un gros contenu, sortir le grand match, que le gardien soit performant, les attaquants efficaces. Être performants en équipe. C'est notre match de ligue des champions à nous. Paris est peut-être un peu moins bien après avoir perdu à Rennes (0-2, avant la trêve)...
Ils sont moins bien ? Ils ont perdu un match, ils en ont gagné huit... Ils ont été en difficulté contre Rennes, ça donne des options à exploiter. Mais, évidemment, ça va être une équipe mobilisée pour retrouver le chemin des bons résultats en Ligue 1. lire aussi Le PSG est l'équipe qui court le moins en Ligue 1 cette saison Quelle peut être la recette ?
Il faudra répondre au niveau du rythme, de l'impact, de la rigueur défensive, de la capacité à suppléer un partenaire qui s'est fait éliminer. Il faut de la concentration pour essayer d'avoir un temps d'avance et des attaques rapides intéressantes. Si on ne peut pas avoir de temps d'avance, au moins ne pas être en retard. Depuis le début de saison, on cherche à poser des problèmes à l'adversaire. Quand on en pose, on en subit moins. Face à des équipes de haut niveau, le moment où on perd le ballon est crucial. Ils peuvent faire mal dans les transitions. L'équilibre dans le jeu va être important pour entrevoir une performance et faire un résultat. Gérald Baticle, entraîneur d'Angers, au sujet du PSG « Cela reste du très haut niveau, même avec l'absence de quelques stars » Il y aura aussi un décorum à appréhender ?
On est surtout concentrés sur les principes de jeu, sur ce qu'on va devoir faire pour les contenir et sur les principes offensifs pour leur poser des problèmes, les obliger à défendre. Paris, c'est un match particulier. Il faut se préparer à jouer dans un grand stade, face à des grands joueurs, une grande équipe. Il faut en tenir compte mais jouer le match. Il y aura plusieurs absents dans les rangs parisiens (notamment les Sud-américains)...
Cela reste du très haut niveau, même avec l'absence de quelques stars. Il y a encore une quinzaine d'internationaux qui répondent présents pour nous poser des problèmes. La qualité de leur équipe va être très élevée. lire aussi Juan Bernat de retour avec le PSG vendredi contre Angers ? Messi fait partie de ces absents. Regrettez-vous de ne pouvoir le rencontrer ?
L'amoureux du foot regrette de ne pas le croiser mais je suis entraîneur et ce qui m'intéresse, ce sont les joueurs présents. Ce qui m'intéresse, c'est l'animation qui va combler son absence. Gérald Baticle, entraîneur d'Angers « Benzema est un modèle pour tous les attaquants français » Vincent Manceau va devenir le troisième joueur le plus capé du club avec 370 rencontres. Qu'est-ce que cela vous inspire ?
Il ne faut pas banaliser. Il entre, au niveau des statistiques, dans l'histoire du club. C'est l'homme d'un club. Depuis qu'il a débuté le foot, il est au SCO. Par son professionnalisme, j'espère qu'il arrivera à dépasser les deux premiers (Pierre Bourdel, 477 matches, et Wladislaw Kowalski, 372). Dans le foot moderne, être l'homme d'un club, c'est extraordinaire. Comment vont vos internationaux (Cho, Boufal, Bahoken) ?
Deux se sont entraînés hier (mercredi) après-midi. Le troisième, Sofiane, a fait un footing de réactivation pour récupérer. On va voir cet après-midi (ce jeudi) à l'entraînement où ils en sont athlétiquement. En tout cas, les trois ont connu le succès avec la sélection, ils reviennent avec le sourire et un capital confiance, c'est intéressant. Pour vous, l'ancien Lyonnais, Karim Benzema mérite-t-il le Ballon d'or ?
Benzema mérite le ballon d'or mais ils sont beaucoup à pouvoir y prétendre. Sur l'ensemble de sa carrière, c'est du très haut niveau. C'est un modèle pour tous les attaquants français. Je ne l'ai pas connu à l'OL mais j'ai eu la chance d'échanger avec lui lorsqu'il revenait à Lyon. C'est un grand professionnel et, sur la longueur, il est d'une efficacité incroyable. » lire aussi Messi, Benzema, Lewandowski : trois candidats au Ballon d'Or

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles