Foot - L1 - Le PSG domine Brest en Ligue 1 avec un nouveau but de Mbappé

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le PSG s'est imposé ce samedi soir à domicile face à Brest (2-0) avec notamment un nouveau but de Kylian Mbappé, son dixième de la saison en Ligue 1. Le match : 2-0 Une victoire (2-0). Deux buts marqués, aucun encaissé. Et Sergio Ramos qui dispute une vingtaine de minutes, ses premières au Parc des Princes. Le PSG a vécu une soirée presque parfaite ce vendredi à l'occasion de la réception de Brest. Presque parfaite parce que Paris a perdu son milieu Georginio Wijnaldum, blessé à la cheville gauche à la suite d'une faute de Lucien Agoumé en fin de première période et qui n'a pas pu disputer la deuxième période, durant laquelle il a été remplacé par Danilo Pereira. lire aussi Le film de PSG-Brest Ce sont pourtant les Brestois qui ont réussi leur entame de match en regardant le PSG droit dans les yeux. Cardona a manqué une première reprise sur un centre de Le Douaron (7e). Il a ensuite assisté, impuissant, au show Donnarumma. Le portier a remporté son face-à-face en réalisant une parade invraisemblable face à ce même Cardona (9e), qui a ensuite vu sa tête une nouvelle fois repoussée sur la transversale par le portier du PSG (10e). Honorat a pris sa chance de loin mais n'a pas eu plus de réussite (19e). « On a un peu de regret par rapport à la première période, on a deux occasions franches qu'on ne met pas au fond, on le paye cash face à une équipe comme ça, a analysé Le Douaron, à l'issue du match, au micro de Canal +. On n'a pas été efficaces en première période. Ça aurait été un autre match. » Après avoir laissé passer l'orage, Paris a pu compter - comme très souvent - sur le talent de Mbappé. Servi par Wijnaldum à l'entrée de la surface, l'attaquant a profité de la clémence des défenseurs brestois, qui lui ont laissé beaucoup trop d'espace, pour se retourner et déclencher une frappe enroulée qui est passée entre les jambes de Chardonnet avant de tromper Bizot (32e). Assommés, les hommes de Michel Der Zakarian ne sont pas parvenus à retrouver l'allant du début de match et Paris en a profité pour prendre le large. Pas par Marco Verratti, dont la frappe a touché le poteau (48e), mais par Thilo Kehrer, à la conclusion d'un excellent travail de Nuno Mendes qui a enrhumé Pierre-Gabriel avant de délivrer un centre parfait pour le défenseur allemand (53e). lire aussi La 21e journée de Ligue 1 Dans le dernier quart d'heure, Paris a mis une pression folle sur le but de Bizot, qui a repoussé une frappe de Danilo (74e) avant un double sauvetage de Chardonnet sur une tête de Marquinhos suivi d'une parade du gardien brestois sur une tête d'Icardi qui avait bien suivi (75e). Bizot s'est ensuite signalé en détournant en corner une frappe de Mbappé détournée par Chardonnet (77e). Le numéro 7 du PSG n'a pas réussi à cadrer son tir (79e) et a encore été mis en échec par Bizot (87e). « On a fait un pas en avant, il y a encore beaucoup de choses à améliorer mais on n'a pas encaissé de buts et on en a mis deux, dans le collectif on était pas mal », s'est réjoui Kehrer sur Canal +. À un mois du duel face au Real Madrid, en Ligue des champions, c'est plutôt rassurant. Le joueur : Donnarumma a tout changé Positif au Covid et absent contre l'OL dimanche dernier (1-1), le gardien italien a pris place dans le but parisien alors que Keylor Navas est à son tour infecté par le virus. Si le PSG a eu du mal à entrer dans son match, Donnarumma, lui, a immédiatement montré qu'il était présent, préservant le score face aux tentatives bretonnes. Il a commencé par un petit crochet culotté dans sa surface devant Honorat avant d'écoeurer Cardona qui va sans doute être longtemps hanté par l'extraordinaire parade de « Gigio » à la 9e minute. Dans la foulée, le champion d'Europe italien a dévié sur sa barre une tête de Cardona. Moins sollicité par la suite, alors que Bizot, son homologue brestois, multipliait à son tour les exploits, Donnarumma a de nouveau démontré qu'il était un atout indéniable pour le PSG. 6 Kylian Mbappé a inscrit au moins 10 buts lors de chacune des 6 dernières saisons de Ligue 1, aucun autre joueur n'y est parvenu plus de 3 fois sur la période. (Opta) lire aussi Le classement de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles