Foot - L1 - PSG - Juan Bernat, qui a rejoué avec le PSG après treize mois d'absence : « Il m'a fallu beaucoup de force mentale »

·2 min de lecture

Juan Bernat, le latéral espagnol du PSG, de retour sur un terrain vendredi contre Angers (2-1) après treize mois d'absence, savourait ses retrouvailles avec le public parisien. « Quel sentiment vous anime après ce retour ?
Très heureux, très heureux d'être de retour avec l'équipe, d'être sur le terrain, de jouer avec l'équipe après autant de temps. « Je ne sais pas quand je pourrai jouer plus. Je ne veux pas anticiper » Qu'est ce qui a été le plus difficile pour vous avec cette rupture des ligaments croisés du genou gauche ?
Tout, c'est une blessure compliquée. Avec des complications, je suis passé trois fois sur la table d'opération. Il a fallu beaucoup de travail, beaucoup de force mentale, beaucoup de sacrifices. J'y suis arrivé, je suis très heureux d'être de retour avec mes coéquipiers, avec mon équipe, de refaire ce que j'aime le plus, jouer au football. lire aussi Les notes de PSG-Angers : Mbappé et Boufal inspirés Comment avez-vous vécu cette ovation du public du Parc des Princes à votre entrée ?
La vérité, c'est que j'ai été très heureux de retrouver le public, de son accueil. On a vécu beaucoup de mois sans le public, j'ai été très heureux d'entendre les supporters scander mon nom. Savez-vous à quel moment vous serez capable de jouer un match en intégralité ?
Je ne sais pas. Je ne me mets pas de pression, je continue de travailler. C'est mon premier match depuis un an, il me manque du rythme. Je ne sais pas quand je pourrai jouer plus. Je ne veux pas anticiper. Évidemment, je ne peux pas jouer tout le match. Mais j'espère le plus rapidement possible. Parce que je veux aider au maximum l'équipe. » lire aussi Pochettino après la victoire du PSG contre Angers : « Ce sont des situations de jeu »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles