Foot - L1 - PSG - Kylian Mbappé (PSG) lassé par les critiques : « À un moment, ça fatigue »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Dans un entretien accordé à RTL après Bosnie-France (0-1), mercredi soir, l'attaquant français du PSG Kylian Mbappé a témoigné de son épuisement face aux commentaires à son égard. Sur les critiques : « Bien sûr que ça fatigue » « Bien sûr que ça fatigue, surtout quand tu joues pour un club de ton pays, que tu donnes tout pour ton équipe nationale... À un moment, ça fatigue, oui. C'est différent pour les joueurs qui jouent à l'étranger, qui ne reviennent en France que pour l'équipe nationale. Moi, je suis là tout le temps, alors ça parle beaucoup plus. Mais je connaissais ce contexte en signant à Paris. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sur son avenir : « Ça (les critiques) joue aussi » « On verra pour la suite. Bien sûr que ça (les critiques) joue aussi. Après, il n'y a pas que ça. Le plus important, c'est de se sentir bien où on est et de prendre du plaisir tous les jours. Si ça avait avancé (le dossier de la prolongation), je serais déjà venu en parler. Je le ferai quand j'aurai pris ma décision. » Sur le rassemblement des Bleus : « Là pour prendre des points » « C'est dur, avec l'enchaînement des matches, du décalage horaire en plus, des longs voyages... On n'a pas eu le temps de bien récupérer. Ça a impacté un peu le spectacle. Les gens n'ont pas pris le plaisir qu'ils sont censés prendre. Mais, nous, on est là pour prendre des points, pas que pour plaire. On a réussi à faire un 7 (points) sur 9, ce qui est intéressant. » Kylian Mbappé, au micro de RTL « Le contexte (face au Bayern) est différent, avec un duel sur deux matches. C'est une grande équipe. On va donner le meilleur de nous-mêmes pour essayer de passer, même si, avant, il y a un match important en Championnat (face à Lille, samedi), qui est un autre objectif prioritaire » Sur les retrouvailles avec le Bayern : « C'est une blessure » « La dernière ligne droite, c'est l'Euro. Mais, d'ici là, il y a le retour en club pour bien finir la saison. [...] (La finale de C1 perdu en août) C'est une blessure. Maintenant, le contexte est différent, avec un duel sur deux matches. C'est une grande équipe. On va donner le meilleur de nous-mêmes pour essayer de passer, même si, avant, il y a un match important en Championnat (face à Lille, samedi), qui est un autre objectif prioritaire. Et on fera vraiment un bilan à la fin de la saison. »