Foot - L1 - PSG - Kylian Mbappé (PSG) : « Le Ballon d'Or? Je ne mérite même pas le podium »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Même s'il apparaît toujours aussi sûr de lui, Kylian Mbappé explique qu'il peut « progresser dans plein de choses », ce mardi dans « Ouest-France ». Raison pour laquelle l'attaquant du PSG et de l'équipe de France pense « ne pas mériter » encore le Ballon d'Or. Alors qu'il s'apprête à affronter le Real Madrid, ce mardi (21 heures) en Ligue des champions, Kylian Mbappé s'est longuement confié à Ouest-France, dans une interview où il parle de lui, de sa carrière, de ses ambitions et du regard des gens notamment. Le jeune attaquant du PSG, déjà champion du monde et triple champion de France, à seulement 20 ans, s'estime encore très perfectible. « Je peux progresser dans plein de choses, même celles où les gens pensent que je suis très avancé, dit-il. Le problème, aujourd'hui, c'est qu'on tombe dans la surexigence. On pense que je peux tout faire. Or, j'ai encore beaucoup de choses à apprendre. Tactiquement, je ne suis pas encore au point, mais c'est normal ! J'ai quatre ans de professionnalisme dans les jambes. » Kylian Mbappé, attaquant du PSG. « Je suis en avance dans le foot, mais pas dans la vie » Ça ne l'empêche pas de se montrer toujours aussi sûr de lui. « Je peux être aussi fort que je veux, ajoute l'attaquant, mais il y a des choses que je ne ferai qu'avec le temps. Et je ne peux pas aller plus vite que le temps... Je progresse à mon rythme et je sais que je suis sur la bonne voie. » Des doutes, Mbappé en a aussi, comme tout le monde. « Les gens pensent que je suis un robot à tout bien faire. Non ! Je ne fais pas tout bien. (...) Je dois progresser et grandir en tant qu'homme. Je suis en avance dans le foot, mais pas dans la vie. » Et peu importe ce qu'on pense de lui, qu'il a un côté prétentieux par exemple : « Les gens qui disent ça ne me connaissent pas. (...) Cela me passe au-dessus. » Sa priorité reste le terrain et le titres surtout. Boulimique de victoires et de trophées, Kylian Mbappé se montre en revanche patient s'agissant du Ballon d'Or, qu'il n'imagine pas remporter cette année et dont le favori, pour lui, reste Lionel Messi. « Je ne le mérite pas, juge-t-il avec lucidité. (...) J'ai encore le temps de le gagner, je ne suis pas pressé, ce n'est pas quelque chose qui me hante. (...) Le podium ? Même moi je ne mettrai pas dedans. » Ce n'est pas une raison pour snober la cérémonie où il est « invité » et où il « ira » le 1er décembre, « pour féliciter le vainqueur ».

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi