Foot - L1 - PSG - Mauricio Pochettino (PSG) avant le match à Bordeaux : « Souvent, je ne dors pas la nuit »

·5 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mauricio Pochettino, l'entraîneur du PSG qui se déplace à Bordeaux samedi, admet qu'il est obnubilé par la gestion de son équipe et les moyens de la faire progresser. « Votre équipe a été dominée à Leipzig mercredi (2-2). Avec le recul, comment avez-vous analysé ce match et cette situation est-elle de nature à vous inquiéter ?
On n'a pas bien commencé le match parce que sur les deux premières actions, qui étaient hors-jeu, l'arbitre a laissé jouer et ça a pu créer une sensation d'insécurité. Je pense qu'à partir du moment où on a pris le but et où Donnarumma a stoppé le penalty, on a commencé à prendre le contrôle et on a eu de grosses occasions de faire le break. C'est dommage de s'être fait reprendre sur la fin sur un penalty. On essaie de s'améliorer sur plusieurs secteurs. « On est dans un processus de construction collective et individuelle. Il y a des priorités et c'est l'amélioration individuelle » Mardi, vous avez dit que vous avez « un projet, des idées ». Comment voudriez-vous voir jouer votre équipe, comment décririez-vous ce projet de jeu ?
On est dans un processus de construction collective et individuelle. Il y a des priorités et c'est l'amélioration individuelle, la compréhension de 33 joueurs. C'est une gestion qui est une chose importante pour un staff. Pour qu'une équipe fonctionne, il faut une structure, avec des bases solides. À partir de là on peut développer quelque chose de durable. C'est clair que j'aimerais que l'équipe gagne chaque match 5-0, avoir 75 % de possession, avoir l'énergie pour presser l'adversaire et jouer dans le camp adverse, ce serait l'idéal. Mais on est dans un long processus et je suis content de la manière dont on évolue. Souvent, je ne dors pas la nuit en pensant à tout ça. Presnel Kimpembe est le joueur que vous avez le plus utilisé cette saison. Avec cette blessure, pensez-vous que vous avez fait une erreur ?
Non car les décisions sont toujours prises en concertation avec le secteur performance et médical. Sa blessure ne veut pas dire qu'on a pris une mauvaise décision, il n'a jamais été forcé à jouer. J'ai l'humilité et un ego assez équilibré pour dire que si j'avais fait une erreur je le reconnaîtrais. Il a une petite chose qui fait qu'il est indisponible demain (samedi), mais on espère le récupérer bientôt. lire aussi Lionel Messi forfait pour le déplacement du PSG à Bordeaux Neymar a encore été intéressant contre Leipzig. On vous imagine satisfait de son retour en forme ?
Je suis un entraîneur qui est toujours satisfait, pas seulement avec lui mais avec tout le monde, quand l'engagement, la volonté, le don de soi sont au rendez-vous. Après, on a cette exigence de faire toujours mieux. À un joueur qui met trois buts on lui demandera d'en mettre quatre ; à un gardien qui a arrêté un penalty on lui demandera d'en arrêter deux. On a des résultats qui viennent de ça. Ce sont des valeurs qu'on ne s'attend peut-être pas à remarquer pour une équipe comme le PSG. Mais ça donne des bases pour l'avenir. Une fois que les états de forme s'amélioreront, je suis persuadé que ce sera de mieux en mieux. Lionel Messi et Leandro Paredes sont convoqués en sélection alors qu'ils sont indisponibles avec le PSG...
(Il coupe) J'ai un doute pour Leandro. Je pense qu'il ne fera pas le voyage. Leo est disponible, et je crois qu'il y a cette règle qui fait qu'on ne peut pas les empêcher d'y aller (sur les dates FIFA). Mauricio Pochettino, à propos de Layvin Kurzawa « On a plusieurs joueurs à son poste dans l'effectif et aujourd'hui on compte plus sur eux » Comptez-vous sur Layvin Kurzawa cette saison ou sera-t-il compliqué pour lui d'avoir du temps de jeu ?
Avec Layvin, on a parlé en début de saison. Il s'entraîne bien, il est très pro et aide l'équipe. Mais on a plusieurs joueurs à son poste dans l'effectif et aujourd'hui on compte plus sur eux. Xavi Simons brille en Youth League. Y a-t-il une explication au fait qu'il ne soit même pas appelé dans le groupe pro ?
Il y a une explication, oui : on a 33 joueurs pros dans l'effectif. On l'a déjà dit pour les jeunes : il faut de l'espace pour pouvoir se montrer. Ce n'est pas l'idéal pour eux de s'entraîner avec les pros la semaine et de jouer à la PlayStation le week-end. Ils ont besoin de jouer. Le mieux pour son évolution est qu'il continue comme aujourd'hui. Si vous regardez notre parcours, on est un staff qui aime travailler avec des jeunes. Un jeune a besoin de sentir qu'il peut jouer. S'il voit qu'il n'a pas cette possibilité, il peut avoir de la frustration et il peut y avoir une régression. On pense qu'un effectif de 18 à 22 joueurs, pas plus, peut permettre à 4 ou 5 jeunes de faire leurs preuves. » lire aussi La 13e journée de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles