Foot - L1 - PSG - Neymar, des anniversaires chics et chocs

L'Equipe.fr
L’Equipe

Neymar a décidé de fêter son anniversaire de manière discrète, dimanche, à la différence des dernières années. Retour sur les dernières fiestas organisées par le Brésilien.2016 : le calme avant (déjà) une polémiquePas encore de grande fête, de dépenses extravagantes ou de décor majestueux. Pour ses 24 ans, Neymar n'organise rien d'extraordinaire. Dans l'intimité de sa maison à Barcelone, le Brésilien réunit sa famille et quelques amis. Son père Neymar Senior et son fils Davi Lucca sont de la partie. On est encore loin des images d'opulence qui suivront les années suivantes. Si la soirée reste calme, dans l'ensemble, elle fera quand même beaucoup parler, a posteriori, notamment en termes de timing.Organisée un vendredi soir, à deux jours d'un match du Barça, en Liga, face à Levante, elle manquera même de tourner au vinaigre, à la suite d'une virée nocturne improvisée par le joueur pour célébrer aussi le carnaval. À la sortie d'un restaurant, son père est tout près d'en venir aux mains avec un paparazzi. « Certaines personnes vont trop loin, certains médias agissent de façon pathétique, regrettera ensuite Luis Enrique, l'entraîneur catalan de l'époque, pour couper court à la polémique et défendre son attaquant. Je peux dire aux supporters que les joueurs sont en bonne condition. Le reste n'est que du cirque. »2017 : mieux vaut deux fois qu'uneAlors encore au Barça, qui vient de se qualifier pour la finale de la Coupe du Roi aux dépens de l'Atlético de Madrid, Neymar organise une « petite » réception à son domicile, pour fêter son 25e anniversaire. Autour de ses proches et coéquipiers, le joueur profite bien de la soirée qui ne dégénère pas, cette fois. Au petit matin, l'hôte des lieux prend le micro pour remercier ses invités. « Merci beaucoup à tous, merci d'être venus, d'être ici. Je suis très heureux et... bien bourré », lance-t-il, hilare devant une assistance amusée. Tout ce petit monde se retrouve le lendemain dans un restaurant en ville, où le Brésilien a profité d'un jour de repos supplémentaire accordé en pleine semaine, par son entraîneur Luis Enrique, pour offrir le dîner à de nombreux partenaires, dont Lionel Messi et sa femme. La Ligue des champions a beau reprendre dans quelques jours, cela n'empêche pas les Blaugrana de faire la fiesta. Neymar, dans son élément et une ambiance très Brésil, souffle ses bougies sur un gâteau2018 : le faste de ParisTransféré au PSG l'été précédent, Neymar décide de marquer le coup, pour ses 26 ans, en organisant une réception mémorable au Pavillon Cambon, privatisé pour l'occasion. 250 invités triés sur le volet, dont sa compagne Bruna Marquezine, sont conviés. De ses compatriotes Ronaldo et Gabriel Jesus au comédien Eric Judor, en passant par DJ Snake ou encore le mannequin Izabel Goulart, compagne de Kevin Trapp, le tout Paris a répondu à l'invitation. L'ensemble de ses coéquipiers aussi, qui se sont tous mis sur leur 31 pour parader d'abord sur le tapis rouge, avant de tomber la veste rapidement une fois sur le dancefloor. Dani Alves et Yuri Berchiche ne sont pas les derniers à se déhancher de manière frénétique pour faire le show. L'Espagnol apparaît dans des vidéos. Mais qu'importe, après tout, que le club joue deux jours plus tard à Sochaux, puisque le président Nasser Al-Khelaïfi et l'entraîneur Unai Emery cautionnent. Les deux hommes ont même participé aux festivités.Série les fêtes du sport : l'anniversaire de Neymar au Pavillon Cambon2019 : en Rouge et en béquillesUn an après sa première soirée parisienne de gala, Neymar, pour fêter ses 27 ans, renouvelle l'événement en privatisant cette fois le Pavillon Gabriel, près des Champs-Elysées. Ils sont 200 à avoir reçu un carton d'invitation. La consigne a été passée de s'habiller en rouge et une célèbre marque de boisson énergétique sponsorise les célébrations. Le célèbre DJ français, Bob Sinclar, est aux platines, le chanteur brésilien Wesley Safadao, au micro. Et même si le joueur est alors blessé, ça ne l'empêche pas de venir faire la fête avec ses amis, au premier rang desquels le surfeur Gabriel Medina. En béquilles, l'ancien Barcelonais est déchaîné. « Je traverse une phase 100% difficile dans ma vie, mais je suis heureux de voir la maison remplie, lance-t-il devant toute la salle. Ce que j'aurais aimé le plus aujourd'hui comme cadeau, c'était un nouveau métatarse pour me battre sur le terrain et faire ce que j'aime le plus, jouer au football. » À la différence de ses partenaires, qui auront bénéficié d'un repos léger, Neymar ne sera pas sur la pelouse deux jours plus tard, pour affronter Villefranche-sur-Saône en Coupe de France. Mais comme d'habitude, il se sera bien amusé.Une soirée blanche pour le 28e anniversaire de Neymar

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi