Foot - L1 - PSG - Pochettino (PSG) : « On a parlé d'autre chose (que de la défaite) à la fin du match »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Défaits par Nantes à domicile (1-2), dimanche, l'entraîneur du PSG et son vestiaire semblaient marqués par le cambriolage dont ont été victimes les familles de Di Maria et Marquinhos. « Comment expliquez-vous ce résultat (défaite du PSG à domicile face à Nantes) ?
On avait bien démarré, on avait fait la différence. On est bien entré aussi en seconde période avec une occasion de marquer un deuxième but mais après l'égalisation, le match est devenu plus ouvert. On a souffert, on a eu du mal. On n'a pas été suffisamment costauds pour gagner. C'était un match difficile. Vous aviez la possibilité de prendre la tête du classement et au final vous perdez un point sur Lille ? Est-ce anecdotique ou frustrant ?
On a raté l'opportunité d'être en tête. On a perdu des points, c'est toujours frustrant et décevant. La tâche est plus difficile maintenant mais il reste beaucoup de matches. « Après un match de Ligue des champions, il y a une grosse dépense d'énergie » Vous perdez encore après un match de Ligue des champions. Y a-t-il un rapport de cause à effet ?
Il doit sûrement y avoir une relation. Après le match Barcelone, il n'y avait pas eu beaucoup de changements (défaite 0-2 contre Monaco). Aujourd'hui, il y en a eu beaucoup. Après un match de Ligue des champions, il y a une grosse dépense d'énergie physique et mentale. Dans un match physiquement difficile comme aujourd'hui, ça se voit qu'on a eu du mal. Avez-vous secoué vos joueurs après la rencontre ?
Il y a une situation extra-sportive dont vous avez pris connaissance (le cambriolage dont ont été victimes les familles de Di Maria et Marquinhos). Pour les joueurs, cela va au-delà du foot, il faut tenir compte de tout cela. Ce contexte particulier a-t-il affecté votre équipe et votre staff pendant la rencontre ?
Ce n'est pas une excuse mais c'est vrai qu'il y a eu une baisse d'énergie. Avec les joueurs, on a parlé d'autre chose (que de la défaite) à la fin du match. »