Foot - L1 - Le PSG relève doucement la tête contre Lorient (2-0)

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Battu par Lyon dimanche à la maison et éjecté de son trône de leader, le PSG a relevé la tête face à une équipe de Lorient réduite à dix (2-0). Le match : 2-0 Troisième de Ligue 1 avant cette 15e journée et provisoirement relégué à quatre points de Lille, vainqueur à Dijon (2-0) un peu plus tôt ce mercredi, le PSG s'est imposé sur un écart qui ne dit pas combien il a souffert face à un FC Lorient décomplexé. Après avoir rendu hommage à Gérard Houllier, les Parisiens se sont timidement lancés dans la rencontre, avec des frappes mal maîtrisées de Herrera (3e) et Gueye (5e). Rapidement, ils ont éprouvé des difficultés à poser leur jeu et les Lorientais en ont profité plusieurs fois. Lancé en contre dans le dos de la défense parisienne, Wissa a d'abord manqué sa tentative face à Rico, légèrement déviée sur son gardien par Danilo Pereira (8e), blessé à une cuisse sur l'action et remplacé par Pembélé (11e). Le PSG a tenté de répondre par Gueye, dont le tir est passé à côté (15e), puis Mbappé qui a demandé des penalties après des accrochages avec Monconduit (20e) et Hergault (32e). Sans succès. voir aussi Le film du match Mais c'est encore Lorient qui s'est procuré les occasions les plus nettes de la première période, par Moffi. Sur une passe en retrait de Pembélé, Kehrer a glissé et le Nigérian du FCL en a profité pour partir seul en contre-attaque mais son tir, trop croisé, a frôlé le poteau gauche de Rico (25e), tout heureux que Moffi, encore seul, manque sa conduite de balle face à lui (26e)... Le Fée a à son tour failli ouvrir le score pour le FCL mais sa reprise a été contrée in extremis par Kurzawa (39e), agacé par les errances des ses coéquipiers. L'occasion la plus franche de la première période est quand même venue du PSG, via Herrera. La frappe enroulée à l'entrée de la surface de l'Espagnol s'est écrasée sur la barre de Nardi, surpris par la trajectoire du ballon (42e). Il a en revanche fallu beaucoup moins de temps aux Parisiens pour se montrer dangereux après la pause. Lancé en profondeur, Mbappé a été déséquilibré dans la surface par Gravillon expulsé sur le coup (49e). D'une frappe puissante, l'international français a enfin réussi à battre Nardi (1-0, 51e). Solide face à Rafinha et Florenzi (56e), le gardien lorientais s'est incliné devant Kean, servi plein axe par Rafinha (2-0, 60e). Paris a ensuite tenté failli gonfler le score à plusieurs reprises, notamment par Kurzawa qui s'est heurté au poteau (80e). Grbic a eu l'occasion de marquer à son tour pour Lorient mais il a buté sur le poteau (87e). En vain pour l'Autrichien. 24 En marquant sur un penalty qu'il a lui-même obtenu, Kylian Mbappé a marqué contre un 24e adversaire en L1. Grâce à ce but, l'attaquant parisien a marqué contre toutes les équipes de l'élite qu'il a jouées depuis ses débuts en pro en 2015-2016, sauf contre... le PSG lorsqu'il jouait pour Monaco (jusqu'en 2017). Le fait : l'expulsion de Gravillon Plutôt solide dans sa défense à cinq pendant quarante-cinq minutes, Lorient a été surpris dès le retour des vestiaires par la vivacité de Mbappé. Pris de vitesse par le champion du monde, Gravillon a commis une faute qui a anéanti une occasion nette. Penalty et expulsion pour le défenseur (49e). Après le but de Mbappé (51e), les Bretons ont logiquement eu bien plus de difficultés à endiguer les offensives parisiennes... Le joueur : Sergio Rico Si le PSG s'est imposé sur score assez large, c'est paradoxalement son gardien qui s'est le mieux distingué. Keylor Navas mis au repos, sa doublure, Sergio Rico a maintenu à plusieurs reprises son équipe à flots. Pas toujours aidé par ses coéquipiers, l'Espagnol s'est interposé avec la manière face à Wissa (8e) et Moffi (25e), tous deux partis en contre. C'est encore lui qui, à 2-0, a empêché les Lorientais de revenir à un but grâce à des parades devant Morel et Wissa, seul devant lui (65e). Précieux.