Foot - L1 - PSG - Selon Thomas Tuchel, les joueurs du PSG sont « fatigués mentalement »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'entraîneur du PSG Thomas Tuchel a indiqué samedi en conférence de presse, à la veille du choc contre Lille, que ses joueurs avaient « besoin de petites vacances ». Les joueurs du Paris SG sont « fatigués mentalement » et ont « besoin de petites vacances » pendant les fêtes pour aborder la phase « décisive » de la Ligue 1 en janvier, a déclaré samedi l'entraîneur Thomas Tuchel, minimisant l'importance du choc dimanche contre Lille dans la course au titre. « Je suis convaincu qu'on ne perdra pas le Championnat maintenant. Janvier et février seront décisifs, ce sont des mois après des vacances, sans Ligue des champions (jusqu'à mi-février, N.D.L.R.), ça va être plus facile d'être pleinement concentrés sur la Ligue 1 », a déclaré le technicien allemand. lire aussi Le classement de la Ligue 1 Il s'est d'ailleurs dit soulagé que le Championnat de France fasse relâche fin décembre. « On a besoin de petites vacances », a reconnu Tuchel, qui a annoncé que son groupe ne reprendrait l'entraînement que le 3 janvier, avant un déplacement à Saint-Etienne le 6 janvier pour la 18e journée de L1. Thomas Tuchel, l'entraîneur du PSG. « Lille est un grand challenge pour nous » Le PSG, sur la brèche depuis cet été avec le Final 8 de Ligue des champions à Lisbonne, où il a atteint la finale, ressent une certaine lassitude psychologique qui peut profiter à des rivaux comme Lille, a fait valoir le technicien souabe. « Les autres ont moins peur, les autres savent que nous sommes dans un état un peu fatigué physiquement et mentalement, ça donne une possibilité de combattre avec nous », a-t-il développé. « On a beaucoup de blessures, d'absents, on peut sentir que nous sommes fatigués mentalement. [...] Lille est un grand challenge pour nous car Lille est très fort. C'est toujours un grand défi, mais je pense que nous sommes prêts pour ça, a-t-il poursuivi. On arrive face au leader pour prendre peut-être la première place. On a le droit d'être confiants en nous. » Thomas Tuchel, l'entraîneur du PSG. « Ce n'est pas un sprint, une saison de L1, c'est un marathon. » Au passage, alors que le PSG (2e avant cette 16e journée) est bousculé de manière inhabituelle cette saison en Ligue 1, Tuchel a rappelé que c'était le cas aussi dans les autres grands Championnats européens où aucun des traditionnels cadors n'a encore pris le large. « Je m'attends à un classement plus serré que l'an dernier, mais ce n'est pas un sprint, une saison de L1, c'est un marathon. »