Foot - L1 - PSG - Thomas Tuchel (PSG) : « Ce n'est pas personnel entre Mbappé et moi »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Tout sourire, l'entraîneur du PSG s'est présenté en conférence de presse ce lundi avant le déplacement à Nantes mardi (21h05) en Ligue 1. Avec l'altercation entre lui et Kylian Mbappé en toile de fond. « Vous vous êtes déclaré "triste" au Parc des Princes après la victoire contre Montpellier (5-0) après votre échange avec Kylian Mbappé à la suite de remplacement tendu. Pourquoi cette réaction ?
J'étais triste car on vit un moment extraordinaire. On gagne de manière spectaculaire, avec une mentalité extraordinaire et avec différentes équipes. Là, on remporte ce match cinq à zéro et on ne parle pas du match. On devrait parler de la performance. OK, il y a Kylian, ok Ney. Mais j'aimerais rappeler notre spectacle, notre jeu. On joue tous les trois jours. Je suis triste qu'on n'aborde pas ce match. Cette chose arrive. Ce n'est pas personnel entre lui et moi. C'est entre un joueur et son entraîneur. Des joueurs méritent aussi de jouer et ils sont sur le banc. On a donné l'impression et l'occasion de parler d'autres choses aussi. C'est de là aussi que vient ma tristesse. Après la sortie houleuse de Mbappé, Tuchel joue l'équilibriste Vous êtes-vous vu après avec Kylian Mbappé ?
Oui, j'ai parlé aussi avec Leo. On fait souvent ça les lendemains de matches. Mais ça reste dans le vestiaire. Entre moi et l'équipe. Est-ce plus facile de sortir Kylian Mbappé que Neymar par rapport à la gestion globale de votre groupe ?
Je ne pense pas comme ça. Je ne suis pas un politicien. Sinon je dois travailler dans la politique. Je ne dois pas penser comme ça. Mauro et Edi étaient aussi sur le banc. Pablo (Sarabia) sur le terrain. Les deux n'aiment pas aussi être sur la touche. Mais mes choix sont uniquement sportifs. Je suis convaincu que les joueurs comprennent. Les changements relèvent de la même chose. Pablo et Edi (Cavani) méritaient également de rentrer. Je n'ai pas peur. Il n'y a pas d'autres considérations à prendre en compte. C'est dur pour les joueurs d'accepter mais ce sont des choix sportifs et pas politiques. Je ne veux pas de pression à ce sujet. Comment est géré le temps de jeu de Mbappé ? Avez-vous peur que Kylian Mbappé se rapproche du Real Madrid vu vos rapports ?
Je ne peux pas penser qu'il pense ça. « Ce n'est pas la meilleure chose (la soirée d'anniversaire de Neymar) pour préparer un match » Leonardo a été intransigeant avec Neymar cet été et avec Edinson Cavani cet hiver par rapport à leurs envies de départ. Vous venez aussi d'être ferme avec Kylian Mbappé. L'institution PSG reprend-elle plus de poids par rapport aux joueurs ?
Pour moi, c'est clair. J'ai toujours dit qu'on avait besoin d'un club fort et d'une institution courageuse. Tout cela est nécessaire. C'est capital pour tenir les objectifs. Soirée « blanche » pour Neymar, Super Bowl pour Mbappé La fête organisée par Neymar pour son anniversaire aura-t-elle du poids sur vos décisions en vue de l'équipe alignée à Nantes ?
Je protège toujours mes joueurs. J'ai confiance en eux. Avec cette fête, j'accepte de dire que c'est dur de les protéger. Le contexte est plus difficile. C'est noir ou blanc. Je ne peux pas en tenir compte dans ma composition d'équipe. Je ne peux pas entrer dans ces considérations. Tout le monde doit maintenant faire un entraînement sérieux. Mais ce n'est pas la meilleure chose pour préparer un match. Ce n'est pas la pire non plus... C'est simplement dommage qu'on donne des arguments pour parler de nous comme ça. Ligue 1 : le calendrier de la 23e journée Le classement de Ligue 1 Existe-t-il une crise entre vous et les deux stars du PSG ?
Ce n'est pas une crise. Je ne suis énervé envers personne. Ce sont deux joueurs tops et j'ai besoin d'eux. Ce sont deux joueurs décisifs. On en a besoin dans une équipe forte et pas dans une équipe divisée. C'est du foot et je suis convaincu qu'on doit raisonner en équipe, ensemble, et bien au-delà de deux seuls joueurs. Après, c'est normal qu'on n'ait parfois pas toujours le même avis. Mais là, il faut être calme et clair. Je ne suis pas allé à cette soirée car c'est mon choix. Ce n'est pas un choix personnel contre Ney mais mon choix d'entraîneur du PSG. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi