Foot - L1 - PSG - Thomas Tuchel (PSG) à propos des blessures de Neymar et Mbappé : « On fait confiance aux équipes nationales »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, fait « confiance » aux staffs brésilien et français pour ménager Neymar et Kylian Mbappé, blessés. L'entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, aurait aimé que Neymar et Kylian Mbappé profitent de la trêve internationale pour récupérer de leur blessure, aux adducteurs pour le premier et aux ischio-jambiers pour le second. lire aussi Brésil : Neymar (PSG) en sélection malgré sa blessure Mais les deux stars parisiennes ont été convoquées par leurs sélectionneurs respectifs, Tite et Didier Deschamps. « C'est le droit de l'équipe nationale d'appeler des joueurs, on ne peut rien y faire, a concédé Tuchel en conférence de presse vendredi, à la veille du choc de la 10e journée de Ligue 1 contre Rennes. Je préfère toujours, quand des garçons sont blessés et ne peuvent pas jouer, qu'ils restent au club. Mais on fait confiance aux équipes nationales pour leur prodiguer les soins nécessaires. » Pas de « conflit » selon Deschamps À propos de la convocation de Mbappé, contraint de déclarer forfait pour le déplacement à Leipzig (1-2) mercredi, en Ligue des champions, Didier Deschamps a écarté l'idée d'un « conflit » avec Tuchel, même s'il a admis que « les intérêts [pouvaient] diverger ». « J'échange avec le joueur, c'est ce qu'il y a de plus important pour moi. Si je le mets dans la liste, c'est qu'il y a de très fortes probabilités qu'il soit disponible pour nos matches. Pas pour celui de mercredi (11 novembre contre la Finlande) mais pour celui de samedi (14 novembre, en Ligue des nations au Portugal), a précisé le sélectionneur des Bleus à l'annonce de sa liste jeudi. Il faudra le suivre en début de semaine, mais si tout se passe bien il sera là. Je comprends la position des entraîneurs, il n'y a pas de conflit à avoir avec qui que ce soit, je ne me mêle pas de la vie des clubs. Je vais rester sur ma ligne de conduite, je n'ai jamais pris de risque sur qui que ce soit, on fait les choses calmement, dans l'intérêt du joueur. Évidemment, Kylian ce n'est pas n'importe qui, mais il n'y a pas de conflit. Tuchel a aussi l'obligation de résultat, on va gérer ça avec tranquillité, et sérénité par rapport à ce qu'on voit et au ressenti du joueur ».