Foot - L1 - PSG - Unai Emery (Paris-SG) : «Faire notre travail»

L'Equipe.fr
L'entraîneur du PSG Unai Emery est revenu, ce samedi en conférence de presse, sur la non convocation de Hatem Ben Arfa pour le déplacement à Nice, dimanche. Le technicien espagnol s'est également exprimé sur Thiago Motta et Serge Aurier.

Unai Emery, l'entraîneur du PSG qui se rend à Metz ce mardi en match en retard de la 31e journée, assure qu'il veut prendre les matches de son équipe sans penser à Monaco.«Le fait de jouer avant Monaco est-il important psychologiquement ? Ça pourrait vous permettre de prendre la place de leader, même si ce serait virtuel.Une semaine de plus a passé et le classement est toujours le même. Une chose est très claire pour nous : on veut faire notre travail. Ne pas penser à Monaco, et pareil pour Nice. Notre objectif est de bien jouer et de gagner. Après le match de demain (mardi), on pensera à Montpellier (samedi prochain). Seulement, notre chemin est dans nos mains, on doit bien faire notre travail et gagner. Avec respect pour les autres équipes, à commencer par Metz qui a besoin de points pour assurer son maintien.Au vu du dernier match de Monaco (2-1 contre Dijon après avoir été mené 1-0), ressentez-vous une fatigue du côté de Monaco et une dynamique au PSG ?Ils sont habitués à jouer beaucoup de matches. Quand tu regardes Monaco-Dijon, quand tu vois les images de Nice, les adversaires aussi jouent pour gagner. Quand les matches sont difficiles, ce n'est pas lié à la fatigue de Monaco et Nice. Les équipes sont habituées à jouer beaucoup de matches. Quand des joueurs sont fatigués, ils peuvent faire tourner. Les trois équipes – Monaco, Nice et nous –, nous sommes préparées pour disputer ces matches et gagner, mais les adversaires aussi.A VOIR : Emery évoque les situations de Kluivert et LétangComment réagissez-vous à la démission d'Olivier Létang ? Patrick Kluivert s'interroge lui aussi. Comment vivez-vous le flou actuel ?Je ne sais pas. Je travaille tous les jours avec le club. Je parle avec Patrick tous les jours, avec Olivier aussi, avec le président. Pour les matches très importants qui nous restent, les deux compétitions très importantes qui sont le Championnat et la Coupe de France. Pour parler des choses du moment : comment sont les joueurs, comment se passent les entraînements. Pour moi, notre futur est le match de demain contre Metz.Avec le départ d'Olivier Létang, la rumeur Monchi a repris de l'épaisseur. Collaborer avec lui pourrait vous plaire ?Je travaille avec Patrick et Olivier tous les jours. Je ne vois pas que quelque chose a changé. Tous les jours, ils sont là avec la motivation du Championnat et de la Coupe. Ils sont importants pour nous. Nous ne parlons pas d'autre chose.Draxler, Kurzawa et Ben Arfa absentsLe président avait dit qu'il comptait s'appuyer sur vous pour imaginer le futur du PSG. Que peut-il faire pour s'améliorer ?Le club veut grandir. Il a maintenu cette idée, cette exigence : il va faire par exemple un centre d'entraînement nouveau, à Poissy. L'idée du PSG, du président, de l'émir, de toutes les personnes qui sont ici, c'est de travailler pour progresser, grandir. Il sait que c'est un processus. Avec la constance, l'exigence, la performance des années. Pour avoir des résultats en Ligue des champions, pour garder les meilleurs joueurs, pour travailler avec les jeunes, pour acheter de meilleurs joueurs lors du mercato. »Emery : «Le club travaille sur le futur et le mercato»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages