Foot - L1 - Reims - Guion (Reims) après la défaite contre l'OM : « Les joueurs sont sortis du match »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

David Guion, le coach de Reims, a regretté le trou d'air de ses joueurs en fin de première période face à l'OM, vendredi soir (1-3). « Il ne passe quasiment rien en première période mais finalement vous êtes menés 2-1. Que s'est-il passé ?
C'est vrai qu'on avait réussi à empêcher l'OM de développer son jeu, sans pour autant inquiéter le gardien adverse non plus. On a la chance d'ouvrir le score et l'équipe perd totalement le contrôle dans les cinq dernières minutes (de la première période). Les joueurs sont sortis du match. On les a récupérés très abattus à la pause. On savait que l'OM prenait des buts en seconde période. Boulaye Dia a failli nous remettre dans le match avec sa frappe sur le poteau. lire aussi Les notes de Reims-OM La jeunesse de l'équipe alignée ce vendredi soir explique-t-elle ce passage à vide ?
C'est l'une des raisons évidemment. Avec les forfaits de Cafaro et de Munetsi, on avait décidé d'aligner quatre gamins de moins de 20 ans. Et ce risque s'est ressenti sur le terrain. On sait qu'il faut encore plus d'agressivité quand on ouvre le score. Maintenant, cela fait partie de leur apprentissage. Dans l'état d'esprit, le contenu, on sait que les jeunes et tous les garçons veulent bien faire. L'expulsion de Wout Faes est la septième de Reims cette saison. Cela va encore vous pénaliser...
Sur le carton rouge, je suis en colère bien avant le tacle de mon joueur parce qu'il y a une faute sur Moreto Cassama sur laquelle l'arbitre ne revient pas. Sinon, bien entendu que les expulsions et les suspensions nous auront beaucoup coûté cette année. Ce n'est pas une surprise si nous avons pu enchaîner une série d'invincibilité quand j'ai pu aligner la même équipe. Les joueurs ont pu ce soir se rendre compte du très haut niveau et qu'il faut de la régularité et de la concentration. Sur toute la durée d'un match. » lire aussi Porté par un grand Payet, l'OM enchaîne à Reims et passe cinquième