Foot - L1 - Reims - Jean-Pierre Caillot entend se « battre » pour que Reims « ne soit pas lésé »

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le président de Reims, Jean-Pierre Caillot, est favorable à « la logique du coefficient » pour calculer le classement final de la Ligue 1. Ce qui permettrait au club champenois de disputer la Ligue Europa. « Très surpris » par les annonces du Premier ministre Edouard Philippe mardi, alors qu'il planchait le matin même « sur les différentes hypothèses qui s'offraient à nous en cas de reprise en mai, voire en juin », le président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot, a « l'impression d'avoir encaissé un uppercut qui vous laisse sans réaction ». Mais il entend se « battre » pour que son club « ne soit pas lésé », comme il l'a confié à L'Union mercredi. Fin de la Ligue 1 et de la Ligue 2 : les présidents se déchirent sur le classement À ses yeux, Reims - 5e au moment de la suspension du Championnat - a mérité sur le terrain sa place en Ligue Europa. Or, le classement pourrait être gelé à la fin de la 27e journée, la dernière disputée dans son intégralité. Ce qui changerait totalement la donne pour le club champenois, qui chuterait alors à la 8e place. Aussi, Caillot espère que c'est « la logique du coefficient (points marqués/matches joués) » qui sera retenue, permettant à Reims de disputer la C3. « Mais rien n'est encore sûr », il le sait. Ligue 1 : une proposition alternative pour le classement final