Foot - L1 - Reims - Jean-Pierre Caillot (Reims) : « Toutes ces discussions sont pathétiques »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Jean-Pierre Caillot, le président du Stade de Reims, a estimé, ce lundi, dans L'Équipe du Soir, que les discussions autour de l'arrêt de la Ligue 1 n'avaient pas lieu d'être. « Ce n'est pas une décision qui nous appartient », a ajouté le dirigeant rémois. Invité ce lundi dans L'Équipe du Soir, Jean-Pierre Caillot, le président du Stade de Reims, a fait savoir qu'il ne partageait pas le point de vue de Jean-Michel Aulas, son homologue de l'Olympique Lyonnais, qui souhaite reprendre la compétition. « Il faut remettre choses dans le contexte, on a énormément entendu Jean-Michel Aulas, a rappelé le dirigeant rémois. Mais le syndicat Premier Ligue et les présidents avaient travaillé sur des scénarios de reprise. Nous sommes légalistes. (L'arrêt de la Ligue 1) C'est une décision des pouvoirs publics, on doit la respecter. Toutes ces discussions sont pathétiques par rapport à la situation dans laquelle est notre pays. » « Je ne vois pas le gouvernement revenir sur sa décision, a ajouté Caillot. Ce n'est pas une décision qui nous appartient. C'est une décision qui peut s'entendre et qui est raisonnable », a-t-il continué, estimant que rien ne garantissait une reprise des autres Championnats européens. Jean-Pierre Caillot a par ailleurs rappelé qu'il était chargé d'animer un groupe de dialogue social avec notamment les représentants des joueurs. « La billetterie, les recettes hospitalité représentent pour 700 millions d'euros pour ensemble club L1 et L2 pour la saison 2018-2019, a-t-il indiqué. vous imaginez bien le casse-tête quand on ne sait pas quoi mettre dans ces lignes-là (au niveau du budget). Mais n'oublions pas que derrière le foot, il y a quand même des problèmes beaucoup plus graves. » Reims : Axel Disasi a « peu de chance d'aller en Espagne », selon son président Le président de Reims, sixième du Championnat, se tourne désormais vers l'avenir. « On a un nouveau contrat avec un diffuseur (Médiapro), on ne doit pas manquer le démarrage avec ce diffuseur. Si on peut démarrer le 23 août, on entrera dans une économie acceptable. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi