Foot - L1 - Reims veut saisir le CNOSF pour contester l'expulsion d'Abdelhamid

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Furieux de l'expulsion de son capitaine à Paris ce dimanche (0-4), Yunis Abdelhamid, l'entraîneur de Reims a demandé à son président de saisir le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) pour contester ce carton rouge. Reims savait très bien où il mettait les pieds ce dimanche soir et il s'attendait à subir sur la pelouse du Parc des Princes. Toujours en course pour le titre de champion, le PSG n'aura pas eu à forcer (4-0), surtout après s'être retrouvé en supériorité numérique, au bout de seulement dix minutes de jeu. Lancé dans le dos de la défense rémoise, Kylian Mbappé débordait Rajkovic par la droite avant de rabattre le ballon vers le but. Le défenseur central Yunis Abdelhamid se jetait et détournait le ballon au sol avec sa main. L'arbitre Clément Turpin sifflait assez logiquement un penalty (transformé par Neymar) mais expulsait l'international marocain, un peu à la surprise générale. Une décision incompréhensible pour l'entraîneur champenois, David Guion : « Le match s'arrête là pour nous. C'est déjà dur à onze contre onze ici mais la décision de l'arbitre n'est pas dans l'esprit du jeu. Il y a main et penalty, on ne conteste pas mais mettre rouge alors que Yunis est au sol, glisse, touche le ballon avec la main qui le lui permet de se rééquilibrer. C'est dommage car on voulait vraiment jouer, se faire plaisir. » Abdelhamid pourrait jouer face à Bordeaux si le CNOSF était saisi Le ballon prenait-il la direction du but, ce qui pourrait justifier la double peine infligée par M. Turpin ? David Guion en doute : « Franchement je ne pense pas que le ballon aurait franchi la ligne mais l'action mérite d'être étudiée. » C'est dans ce sens que le technicien rémois a discuté avec son président, Jean-Pierre Caillot, lui aussi très remonté, pour réfléchir à saisir la conférence des conciliateurs du CNOSF, comme l'avait fait Marseille en décembre dernier pour Gueye et dernièrement Lyon avec Di Sciglio, expulsé après le coup de sifflet final à Monaco. Une saisine suspensive qui permettrait à Abdelhamid de jouer dimanche prochain la dernière rencontre face à Bordeaux. Et Reims de disposer d'un élément important de sa défense : « On veut bien finir à domicile et essayer d'atteindre cette 12e place qui est notre objectif. C'est un beau challenge, un bel objectif qui refléterait bien notre saison. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles