Foot - L1 - Rennes et Bordeaux chutent à domicile, Angers freiné à Brest

·5 min de lecture

Première victoire de la saison pour Reims qui domine Rennes (2-0) au Roazhon Park et pour Troyes qui s'impose à Metz (2-0). Bordeaux craque dans le temps additionnel face à Lens (2-3). Angers arrache le nul à Brest (1-1). Reims domine Rennes : 2-0 Rennes n'a pas vraiment préparé au mieux ses débuts en Ligue Europa Conference. À quatre jours de la réception de Tottenham, les Bretons se sont inclinés face à Reims (0-2) et ont perdu Martin Terrier sur blessure (27e). Le club champenois met fin à une série de 12 rencontres sans succès (7 nuls, 5 défaites depuis le 21 mars dernier) grâce à sa jeunesse triomphante. Hugo Ekitiké (19 ans) a d'abord surgi à l'entrée des six mètres pour reprendre un centre en retrait d'Ilan Kebbal (26e). Benjamin Bourigeaud a failli égaliser sur coup franc mais sa frappe enroulée du droit a été repoussée par l'équerre de Predrag Rajkovic (56e). Entré à la 59e minute à la place du buteur, le remplaçant N'Dri Koffi (19 ans lui aussi) a fêté son premier match en pro, en marquant le second but rémois d'une superbe frappe enroulée du droit qui a terminé dans le petit filet de Romain Salin, titularisé dans le but rennais en raison de l'isolement d'Alfred Gomis à son retour des qualifications pour le Mondial 2022 avec le Sénégal. lire aussi Le fil du match Rennes-Reims 1 Rennes a concédé sa première défaite à domicile sous l'ère Bruno Genesio. Depuis sa prise de fonction, il avait enchaîné 7 matches sans défaite au Roazhon Park (5 victoires, 2 nuls). lire aussi Le classement de Ligue 1 Brest freine Angers : 1-1 Invaincu en Championnat, Angers a senti passer le vent du boulet à Brest (1-1). La formation de Michel Der Zakarian a attaqué la rencontre pied au plancher, s'offrant trois grosses occasions dans les dix premières minutes. Irvin Cardona trouvait le poteau dès la 2e minute, puis Paul Bernardoni s'employait devant Franck Honorat (3e, 9e). Face à des Angevins timorés dans le jeu, Brest a ouvert le score sur un penalty, obtenu par Romain Del Castillo déséquilibré dans la surface angevine par Enzo Ebosse. Romain Faivre s'est fait pardonner le feuilleton de son non-transfert à l'AC Milan en inscrivant le penalty d'une frappe croisée du gauche prenant Bernardoni à contre-pied (62e), avant de se faire acclamer par le public de Francis-Le Blé. 8 Brest n'a remporté aucun de ses 8 derniers matches à domicile (5 nuls, 3 défaites). Mais le SCO, qui n'avait pas cadré la moindre frappe, est revenu au score, également sur penalty. Hianga'a Mbock poussait grossièrement Sofiane Boufal dans la surface. Michel Der Zakarian était expulsé pour contestation. Thomas Mangani, lui, ne tremblait pas en marquant d'une frappe en force plein axe du gauche (78e). 7 Thomas Mangani est le 7e buteur d'Angers cette saison, après Sofiane Boufal, Azzedine Ounahi, Mohamed Ali Cho, Ismaël Traoré, Stéphane Bahoken et Romain Thomas. lire aussi Le film du match Brest-Angers Bordeaux craque en fin de match face à Lens : 2-3 Face à Lens, Bordeaux, désormais lanterne rouge de Ligue 1, pourra ruminer une première mi-temps où sa défense a sombré. Les Sang et Or menaient 2-0 à la pause grâce à une tête piquée de Gaël Kakuta sur un centre de Przemyslaw Frankowski (39e) puis une tête de Facundo Medina, oublié par la défense sur un corner de Jonathan Clauss (43e). Sur un nouveau corner du même Clauss, Florian Socota manquait d'inscrire un troisième but juste avant la pause mais Benoît Costil détournait sa tête (45e). Les Girondins se sont rebellés au retour des vestiaires, abandonnant leur défense à quatre pour passer en 3-4-3. D'une frappe croisée du gauche, Ricardo Mangas redonnait espoir aux Bordelais (61e) avant que Jean Onana n'égalise d'un extérieur du droit après un cafouillage aux six mètres (86e). Les hommes de Petkovic pensaient arracher le nul mais craquaient en toute fin de match. Dans le temps additionnel, les Lensois obtenaient un penalty sanctionnant une faute de main de Stian Gregersen contrant une frappe à bout portant de Saïd. Après vérification à la vidéo, l'arbitre portugais M. Godinho confirmait sa décision. Socota prenait à contre-pied Costil d'un tir croisé du droit à ras de terre (90e+6). lire aussi Le film du match Bordeaux-Lens
Troyes s'impose à Metz (2-0) Dans ce duel entre deux formations qui cherchaient un premier succès cette saison, c'est le promu troyen qui s'est imposé à Metz grâce à des buts signés par ses recrues. Saint-Symphorien réussit plutôt bien au club champenois car c'est dans ce même stade que l'ESTAC avait remporté son dernier succès dans l'élite, le 23 septembre 2017 (1-0). Titularisé en dernière minute après que Renaud Ripart s'est blessé à l'échauffement, le Luxembourgeois Gerson Rodrigues, prêté par le Dynamo Kiev, a ouvert le score d'une somptueuse volée du droit sur un centre de Xavier Chavalerin (49e). Passeur décisif, le transfuge de Reims s'est ensuite mué en buteur d'une frappe croisée du gauche, sur une belle ouverture de Tristan Dingomé (86e). Metz, qui a touché la barre par Pape Sarr (14e), aurait également pu bénéficier d'un voire deux penalties sur des actions litigieuses dans la surface troyenne (70e, 82e) mais le VAR n'a pas bronché. 11 Metz n'a remporté aucun de ses 11 derniers matches à domicile en Ligue 1 (4 nuls, 7 défaites), égalant sa plus longue série en la matière datant de la saison 2007-2008. lire aussi Le fil du match Metz-Troyes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles