Foot - L1 - Saint-Étienne au plus mal, Rennes déroule, Bordeaux accroché

·3 min de lecture

Saint-Étienne a sombré ce dimanche après-midi à Strasbourg (1-5), lors de la 10e journée de Ligue 1, pendant que Rennes s'est baladé à Metz (3-0). Pour son 140e anniversaire, Bordeaux a été accroché par Nantes (1-1). Les Verts plus que jamais dans le rouge Les malheurs des Verts se sont poursuivis, ce dimanche après-midi, en Alsace. Après une bonne entame de match, ils ont concédé l'ouverture du score sur un corner repris de la tête par Le Marchand (26e). Pis, ils ont concédé un deuxième but à la 38e minute quand, sur un centre de Liénard, Youssouf a devancé Ajorque pour dévier le ballon dans sa cage. Sur la même action, Kolodziejczak a violemment heurté Green à la tête. Ce dernier a été contraint de céder sa place à Bajic, six minutes avant que Youssouf ne soit expulsé pour un tacle mal maîtrisé sur Ajorque. lire aussi Le film de Strasbourg - Saint-Étienne Réduits à dix, les Stéphanois y ont cru, le temps de la réduction du score par Khazri, suite à un penalty obtenu par Nordin (45e+5). Mais ils ont concédé trois nouveaux buts après la pause, Gameiro et Ajorque se trouvant notamment récompensés de leurs efforts. Toujours à la recherche de leur premier succès de la saison, les Verts restent plus que jamais scotchés à la dernière place. Rennes s'amuse à Metz Le 200e match du Messin Vincent Pajot en Ligue 1 n'a pas excédé la première période, puisqu'il a été remplacé à la pause. Le temps d'assister à une impitoyable leçon de réalisme des hommes de Bruno Genesio. Quatre tirs et trois buts - dont le septième de Gaëtan Laborde en L1 cette saison -, et le match était déjà plié à la mi-temps. Les Rennais ont continué à se faire plaisir après le repos, obligeant notamment Oukidja à une double parade (53e). Surtout, ils ont confirmé leur bonne passe du moment (trois victoires et un nul). Elle permet à Rennes de revenir se nicher à un point du podium. Tout le contraire de Metz qui, lui, continue de dévisser au classement. lire aussi Le film de Metz-Rennes Bordeaux rate son anniversaire Les Girondins espéraient fêter dignement leur 140e anniversaire en remportant le derby de l'Atlantique face à Nantes. C'est raté. Hwang a pourtant encore été le grand bonhomme de cet après-midi. Après avoir touché la barre (18e), l'international sud-coréen a ouvert le score en expédiant une belle frappe du droit dans la lucarne de Lafont (62e). lire aussi Le film de Bordeaux-Nantes Mais après avoir remporté son duel face à Kolo Muani (42e), Costil a concédé l'égalisation à Chirivella (75e). Le gardien bordelais a même été tout heureux de voir le coup franc de Corchia trouver son équerre gauche (86e). Bordeaux se consolera en se disant qu'il n'a désormais plus perdu à domicile face au FC Nantes depuis huit matches (cinq victoires et trois nuls). Brest encore trop timide Toujours en quête de leur premier succès de la saison, les Brestois sont encore apparus trop timorés en première période pour espérer le décrocher. Surpris par une tête de Faes en début de match, ils sont toutefois parvenus à égaliser en seconde période grâce à une superbe volée des 25 mètres de Franck Honorat (74e). Rajkovic, le gardien rémois, a ensuite empêché Mounié d'offrir la victoire aux locaux (78e). Avec désormais 14 matches de suite sans victoire en Ligue 1 (six nuls et huit défaites), le Stade Brestois égalise sa pire série dans l'élite depuis mars 2013-août 2019. lire aussi Le film de Brest-Reims lire aussi Le classement de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles