Foot - L1 - Saint-Etienne porte plainte contre le prince cambodgien candidat au rachat du club

·2 min de lecture

L'ASSE a déposé une plainte contre Norodom Ravichak, un prince cambodgien candidat au rachat du club, ce lundi, pour « des faits de faux, usage de faux et tentative d'escroquerie ». L'AS Saint-Etienne a déposé une plainte contre le prince cambodgien Norodom Ravichak, auprès du procureur de la République de Paris pour « des faits de faux, usage de faux et tentative d'escroquerie », a annoncé le club dans un communiqué. Un « faux » document Cette plainte intervient dans le processus de cession de l'ASSE par les actuels actionnaires, confié au cabinet KPMG depuis le mois d'avril. Les candidats à la reprise du club avaient jusqu'à ce lundi 8 novembre pour transmettre une offre. Le club reproche ainsi à Norodom Ravichak, un des candidats, d'avoir fourni un « faux » document de garantie financière de 100 millions d'euros émanant d'une grande banque internationale. « Ce processus a permis de mettre en lumière le manque de crédibilité de certains candidats », a précisé l'ASSE. lire aussi À Saint-Étienne, les offres de rachat du club sont attendues lundi Le montant de la vente revue à la baisse Cette plainte intervient à un moment clé dans la saison des Verts. Après leur premier succès renversant de la saison en Championnat, ce dimanche, contre Clermont (3-2), il s'agit d'un mauvais timing pour Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, les deux actionnaires majoritaires de l'ASSE, qui auraient souhaité vendre le club avant le 31 décembre, et l'ouverture du mercato hivernal. lire aussi Les supporters manifestent avant le match contre Clermont Saint-Etienne étant relégable après 13 journées de Ligue 1, Caïazzo et Romeyer auraient revu à la baisse le montant de la revente des Verts. Une estimation oscillant entre 12 et 20 M€ est murmurée. « Les actionnaires entendent continuer le processus de vente afin de céder le club à un investisseur représentant tous les gages de sérieux et la surface financière nécessaire pour donner à l'ASSE les moyens de ses légitimes ambitions », a conclu le club. lire aussi Vente de l'ASSE : vers un retrait du prince du Cambodge

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles