Foot - L1 - Saint-Etienne - Le prince cambodgien Norodom Ravichak veut permettre à l'AS Saint-Étienne de « retrouver sa splendeur »

·1 min de lecture

Norodom Ravichak a confirmé mardi dans un entretien à RFI qu'il est candidat à la reprise de Saint-Étienne. « J'amène avec moi des partenaires solides que je présenterai le moment venu. » Dernier candidat connu à la reprise de l'AS Saint-Étienne, le prince et homme d'affaires cambodgien Norodom Ravichak, a assuré mardi dans un entretien à la radio RFI que « (son) but est de prendre soin de Saint-Étienne et de tous ceux qui oeuvrent pour que ce club retrouve la place qui est la sienne dans le football français et européen ». lire aussi L'intérêt d'un prince cambodgien peut hâter encore la vente de Saint-Étienne Conformément au cahier des charges imposé par KPMG, le cabinet anglo-néerlandais d'audit et de conseil chargé d'étudier les candidatures, M. Ravichak, petit-fils du roi Sihanouk, aurait déposé sa lettre de garantie bancaire de 100 millions d'euros, vendredi dernier. Norodom Ravichak, candidat à la reprise de l'ASSE « Mon ambition pour Saint-Étienne est nationale et internationale » « J'amène avec moi des partenaires solides que je présenterai le moment venu », avance-t-il, tout en promettant ne pas venir « pour réaliser une opération financière ». « Si nous nous entendons, j'apporterai des moyens suffisants pour réaliser ces ambitions et permettre à Saint-Étienne de retrouver sa splendeur », affirme-t-il encore. Le prince de 47 ans, qui a fait ses études en France, jure avoir « toujours eu une affection particulière pour l'ASSE qui occupe une place à part parmi les très grands clubs de l'Hexagone ». « Au-delà (de la reprise du club), poursuit-il, je souhaite aussi promouvoir le football français et la Ligue 1 en Asie en mettant l'ASSE en avant. Je pense notamment à développer des académies, point fort de l'ASSE, dans mon pays le Cambodge et dans d'autres pays du continent asiatique. Ce faisant, nous contribuerons en outre à promouvoir la ville de Saint-Étienne et sa région à l'étranger. Mon ambition pour Saint-Étienne est nationale et internationale. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles