Foot - L1 - Saint-Etienne - Serge Bueno se déclare candidat au rachat de Saint-Étienne

·1 min de lecture

L'homme d'affaires Serge Bueno, sponsor des Verts et patron de Smart Good Things, a fait part de son intention de racheter l'AS Saint-Étienne. Quelques jours après la visite d'une délégation russe à Geoffroy-Guichard menée par le milliardaire Sergei Lomakin, Serge Bueno s'est déclaré candidat au rachat de l'AS Saint-Étienne samedi dans Le Progrès. Un club dont il est sponsor avec sa société Smart Good Things. Bueno fait donc bien partie des quatre candidats au rachat, avec Roman Dubov (TSI), Nathan David Leight -Terrapin Partners) et le duo Steven Pasko - Josh Wander (777 Partners), comme nous le révélions vendredi dans notre quotidien. Serge Bueno explique ses raisons dans le quotidien régional : « Parce que c'est le club de mon enfance, parce que c'est le club qui a décomplexé le football en France dans les années soixante-dix. On ne va pas laisser filer ce club, ce patrimoine, qui est le phare de la ville, le phare du département. » Serge Bueno « Il n'y a pas un actionnaire unique, mais plusieurs, dont des fonds d'investissement » Bueno, 62 ans, a rencontré à deux reprises Roland Romeyer, le président du directoire. « Je lui ai présenté les grandes lignes de mon projet pour reprendre le club. Ce projet est porté par Smart Good Things et ses investisseurs actuels. Il n'y a pas un actionnaire unique, mais plusieurs, dont des fonds d'investissement. Nous ferons également appel au grand public. » Il s'est engagé « moralement » à faire une proposition dans les trente jours, « une proposition qui inclut une réponse immédiate ». Reste maintenant à réaliser un tour de table financier, nécessaire pour officialiser son offre et la présenter à KPMG, le cabinet d'audit chargé de la vente de l'ASSE. lire aussi Qui sont les prétendants à la reprise des Verts

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles