Foot - L1 - SCO - Angers et Gérald Baticle se sont renouvelés contre l'OM

·2 min de lecture
Foot - L1 - SCO - Angers et Gérald Baticle se sont renouvelés contre l'OM

Alors qu'il n'avait pas touché à son onze cette saison, Gérald Baticle, l'entraîneur du SCO, a effectué quatre changements qui ont montré quelques promesses. Son onze de départ inamovible ces cinq dernières journées ayant affiché des limites criantes dimanche face à Nantes (1-4), Gérald Baticle avait décidé d'injecter du sang neuf face à l'OM, « l'équipe en forme du moment », en effectuant pas moins de quatre changements dans toutes les lignes. À la peine contre Nantes, le jeune Mohamed-Ali Cho (17 ans), Thomas Mangani et Souleyman Doumbia cédaient leur place à Stéphane Bahoken, Pierrick Capelle et Enzo Ebosse, alors que Sofiane Boufal (touché à un genou et absent de la feuille de match) était suppléé par Azzedine Ounahi (21 ans). lire aussi Le film du match Angers - OM Pour sa première titularisation, l'ancien joueur d'Avranches (N) a certes été bousculé physiquement mais il a fait étalage de sa finesse technique. Répondant aux attentes de son coach qui exhorte son groupe - joueurs expérimentés comme jeunes pousses - à jouer « sans complexe », le longiligne milieu de terrain a également tenté mais a été moins en réussite que contre l'OL (3-0, 2e journée), où il avait marqué deux minutes après son entrée en jeu. Prenant sa chance de loin, il a trop croisé sa frappe (76e) et a expédié sa reprise au-dessus sur un bon centre de Cho (85e). lire aussi Les tops-flops d'Angers-OM : Luis Henrique a gâché Et que dire de Billal Brahimi ? Entré en jeu à la place d'Angelo Fulgini (71e), plutôt éteint, l'ancien Rémois a étrenné sa première apparition dans le groupe scoïste, en montrant de belles promesses. Prêté la saison dernière au Mans (N), où il avait inscrit 12 buts et délivré 10 passes décisives, il a fait parler ses qualités de vitesse et donné le tournis à la défense phocéenne. Virevoltant sur le côté gauche, il s'est offert un festival de dribbles dans la surface olympienne, lui permettant d'obtenir un corner (85e), et a récidivé trois minutes plus tard, toujours sur la gauche de la surface, décochant une frappe trop croisée (88e) dans un final brûlant. « Offensivement, il avait des possibilités de prendre des espaces dans le couloir gauche, ce qu'il a fait dans quelques situations, appréciait Baticle. C'est un jeune joueur qui doit encore travailler et progresser mais qui a un potentiel intéressant. » Qu'on a hâte de revoir...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles