Foot - L1 - Un sixième changement autorisé en Ligue 1 en cas de commotion cérébrale

·1 min de lecture

Un sixième changement sera désormais possible lors d'un match de Ligue 1, en cas de commotion cérébrale d'un joueur. À partir de la cinquième journée et jusqu'à la fin de la saison, les entraîneurs de Ligue 1 auront l'occasion de faire un sixième changement durant un match de Championnat si un joueur est victime d'une commotion cérébrale. La LFP a annoncé cette nouvelle règle dans un communiqué vendredi, et précise qu'il s'agit d'une expérimentation réalisée en coopération avec l'International Football Association Board (IFAB). La Ligue a donné plus de détails sur la possibilité de recourir à un sixième changement pour commotion cérébrale : - immédiatement après une situation de commotion cérébrale avérée ou potentielle. - à l'issue d'une période initiale de trois minutes d'évaluation sur le terrain et/ou à l'issue de l'évaluation effectuée hors du terrain. - à tout autre moment en cas de commotion cérébrale avérée ou potentielle (notamment si un joueur a déjà été examiné et qu'il a repris le jeu).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles