Foot - L1 - Strasbourg - Frédéric Guilbert (Strasbourg) : « Je n'ai pas peur de prendre des initiatives »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Prêté cet hiver par Aston Villa, le latéral droit de Strasbourg, auteur du but de la victoire contre Monaco (1-0), mercredi, dans le temps additionnel, a déjà beaucoup apporté à son équipe (deux passes décisives auparavant) où il a encore bonifié son excellente intégration. Frédéric Guilbert (latéral droit de Strasbourg, après le succès contre Monaco, 1-0, mercredi, en L1) : « Je me sens très bien ici, j'ai été très bien accueilli, ça facilite l'intégration. Et cela a été une intégration express (il a été prêté par Aston Villa fin janvier). Je remercie tous mes équipiers et le staff, car sans eux, je ne serais pas en train de vous parler. C'est la victoire du collectif, on a été récompensés de notre très bon nul à Lille (1-1). Après ce match, je m'étais permis de dire au groupe qu'il fallait le bonifier car on méritait déjà de gagner. Toute l'équipe piochait un peu à la fin, mais on avait envie d'aller chercher cette victoire avec panache, c'est ça qu'il faut retenir. Frédéric Guilbert, à propos des Monégasques « Peut-être qu'ils ne croyaient pas en mon pied gauche... » Sur mon but (90e+1), j'ai pris la décision de rentrer vers l'intérieur, ça s'est ouvert. Personne n'est venu pour me contrer, peut-être qu'ils (les Monégasques) ne croyaient pas en mon pied gauche (sourire). Je n'ai pas peur de prendre des initiatives, j'ai vraiment confiance en moi et j'ai sans doute profité d'une petite erreur de leur part, ils auraient dû m'emmener davantage vers le côté. (93 ballons touchés, record pour un Strasbourgeois de loin sur ce match) J'avais pas mal d'espaces entre Golovine et Caio Henrique J'ai essayé de m'intercaler entre les deux. C'est pour ça qu'on m'a beaucoup trouvé et que j'ai touché beaucoup de ballons. Mais c'est surtout le fait qu'on ait gagné qui m'importe le plus. »