Foot - L1 - Strasbourg s'impose largement à Nice grâce au trio Ajorque-Diallo-Thomasson

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Habib Diallo
    En directAujourd’huiDemaincontre--|
  • Ludovic Ajorque
    En directAujourd’huiDemaincontre--|
  • Adrien Thomasson
    En directAujourd’huiDemaincontre--|

En pleine confiance, à l'image de ses trois buteurs Ludovic Ajorque (21e), Habib Diallo (82e) et Adrien Thomasson (84e), le RC Strasbourg a infligé sa troisième défaite de suite à domicile à l'OGC Nice (3-0) en Ligue 1. Le match : 0-3 Il s'agit d'une authentique semaine de rêve pour le RC Strasbourg. Après avoir corrigé Bordeaux à la Meinau mercredi (5-2), l'équipe alsacienne, qui reste désormais sur six matches sans défaite (trois succès, trois nuls) s'est à nouveau régalée. Et ce, chez un adversaire plus costaud, cette fois. Le sixième de L1 s'est en effet imposé par un aussi large écart (3-0) à Nice, quatrième, et revient à un seul point de celui-ci, qui a ainsi subi sa troisième défaite de suite à domicile après les deux (0-1) contre Montpellier et Metz. lire aussi Le film de Nice-Strasbourg L'ouverture du score du Racing, signée Ludovic Ajorque au terme d'une très belle action à une touche de balle initiée par Diallo et relayée par Sissoko (21e), était déjà méritée. Car auparavant, les Alsaciens, entreprenants et inspirés, s'étaient déjà montrés menaçants, justement par Sissoko (9e) et Diallo (11e, 19e). Adrien Thomasson se régale Ensuite, les Niçois sont enfin entrés dans leur match, mais ont attendu l'approche de la pause pour se créer des occasions par Delort (43e et surtout, 45e, où il buta sur Sels). Entre-temps, ils sont passés tout près du précipice, car M. Pignard avait sifflé un penalty pour le RCSA, en raison d'un accrochage de Todibo sur Diallo, finalement annulé après l'intervention du VAR. En seconde période, les Alsaciens ont d'abord baissé de pied. Mais Sels veillait pour s'opposer à une puissante frappe de Dolberg (62e), puis à une tête de Dante (71e). Puis Djiku a freiné la folle course de Gouiri, entré en jeu (80e). Et Nice a fini par se décourager, ce qui a profité à Habib Diallo, auteur d'un magnifique deuxième but (82e), puis à Adrien Thomasson, qui s'est aussi régalé en marquant le troisième (son sixième cette saison en L 1) d'un petit ballon piqué du droit (84e). Les supporters alsaciens sont aux anges. lire aussi La 17e journée de Ligue 1 Les joueurs : Ajorque-Diallo, duo infernal ! Le coup d'arrêt qu'il a subi à Nantes (2-2, le 7 novembre), où il fut expulsé, ce qui lui a fait manquer la réception de Reims (1-1, le 21), a galvanisé Ludovic Ajorque. Auteur d'un but (sur penalty) à Monaco (1-1, le 28), puis d'un doublé contre Bordeaux (5-2, mercredi), Ludovic Ajorque a encore réussi une belle prestation à Nice. L'avant-centre réunionnais du RCSA a inscrit avec malice et classe son neuvième but de la saison (21e) et a beaucoup pesé sur la défense adverse par ses déplacements et ses bons choix techniques. Très généreux, il a été remplacé par Gameiro (73e) avec le sentiment du devoir accompli. Son compère Habib Diallo, un peu moins en vue, est alors entré pleinement en scène, en marquant d'une subtile talonnade son huitième but de la saison (82e), puis en offrant après un superbe contrôle de la poitrine, sa deuxième passe décisive (à Thomasson, 86e). 26 Le nombre de points récoltés par le RC Strasbourg après 17 journées. Il s'agit de son meilleur total à ce moment de la saison depuis 1994-1995 (27), où le club alsacien avait terminé dixième. lire aussi Le classement de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles