Foot - L1 - Troyes - Adil Rami (Troyes) n'est « pas encore prêt » à jouer selon son entraîneur

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avant le déplacement de Troyes à Lyon, mercredi, Laurent Batlles a expliqué qu'Adil Rami ne devrait pas jouer en équipe première avant début octobre au mieux. Arrivé à Troyes dans les derniers jours du mercato estival, Adil Rami n'a toujours pas disputé la moindre minute avec le promu, 13e de Ligue 1 après la 6e journée. Avant le match de l'Estac mercredi à Lyon, son entraîneur, Laurent Batlles, a expliqué que le champion du monde 2018 n'était pas encore prêt. Le match de Nantes (le 3 octobre, 9e journée) à reste toutefois un objectif. Laurent Batlles, l'entraîneur de Troyes, à propos d'Adil Rami « À partir du moment où il rentrera, il sera prêt. Il sera bon ou pas bon, mais il sera prêt. Là, ce n'est pas encore le cas » « Quand il est arrivé, on avait basé (ses débuts) sur le match de Nantes, a exposé Laurent Batlles. On verra ce qui se passera mais il lui faut un peu de temps. Tout le monde est impatient de le voir parce qu'il a un statut, une communication, mais c'est un joueur de foot avant tout et un joueur de foot doit être prêt à jouer avec ses qualités, sans arrière-pensées et ne pas se dire ''Je suis à 50, 60 ou 70 % ''. » Rami « sûrement dans le groupe pour Nantes » selon Batlles « Aujourd'hui (lundi), j'ai parlé avec lui, a poursuivi l'entraîneur de l'Estac. À partir du moment où il rentrera, il sera prêt. Il sera bon ou pas bon, mais il sera prêt. Là, ce n'est pas encore le cas. Il sera sûrement dans le groupe pour le match de Nantes et il fera partie de l'équipe réserve et il jouera un match en entier, c'est sûr. » Après avoir été licencié par Marseille en août 2019, Rami avait rebondi à Fenerbahçe jusqu'à ce que le club turc et le défenseur se mettent d'accord pour résilier son contrat, en février 2020. Le champion du monde 2018 avait ensuite joué pour Sotchi en Russie et Boavista au Portugal.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles