Foot - L1 - Troyes - Adil Rami (Troyes) : Rami : « Il va me falloir du temps »

·2 min de lecture

Après la rencontre avec la réserve de Troyes contre Illkirch (0-0), ce samedi en N3, Adil Rami a accepté de s'exprimer. Souriant, le défenseur de 35 ans espère revenir à son top niveau, même s'il sait que sa condition physique n'est pas encore optimale. « Comment jugez-vous votre prestation ?
Je me suis senti plutôt bien pour une première. Ce n'était pas un match facile pour moi car je savais que j'étais attendu, je ne connaissais aucun de mes coéquipiers en match et la tactique non plus. Mais j'ai fait 90 minutes, et le plus important pour moi était d'avoir du rythme, des sensations, et du temps de jeu. lire aussi Adil Rami a rejoué avec la réserve de Troyes On a fait en plus un clean-sheet, donc c'est plutôt positif. Je connais la mentalité des joueurs pros qui redescendent en équipe réserve, ils ne sont pas toujours à 100 %. Mais moi, j'étais content de le faire. Quand le coach Batlles m'en a parlé, j'ai dit "avec plaisir". Il me faut du temps de jeu, je veux être prêt pour le Championnat. Vous sentez-vous prêt à jouer en Ligue 1 ?
J'ai envie. Après, comme tout joueur pro, il va me falloir du temps. Si demain, l'Estac n'a pas le choix et que je dois jouer, on fera avec. Je m'adapte. Mentalement, je suis prêt. Après, c'est le physique qui va devoir suivre, petit à petit avec le temps. « Je suis impatient d'être à 100 % pour faire partie des meilleurs centraux de L1 » Quelle sera, selon vous, votre place dans cette défense à trois ?
Je ne sais pas quel poste me sera attribué. En tout cas, là où je me sens le mieux, c'est dans l'axe. Ça a été mon premier match aujourd'hui mais, malgré mes 35-36 ans, je suis plutôt un joueur actif. J'aime couvrir, faire l'essuie-glace, parler et gérer toute une défense. Je suis là pour respecter les choix du coach. Il y a pas mal de centraux cette année, mais je suis là pour apporter un peu plus de concurrence saine. Ressentez-vous l'attente que votre arrivée suscite ?
Bien sûr que je ressens ça, depuis que je suis arrivé. Il y en a beaucoup, on se pose beaucoup de questions, par rapport à ma carrière, mes deux dernières années, à mon âge. On se demande ce que je peux réellement apporter. Je suis impatient d'être à 100 % pour faire partie des meilleurs centraux de L1. Pour ça il me faut du temps de jeu et du travail. J'ai toujours gardé cette mentalité de compétiteur, de grinta. Je n'aime pas perdre, je veux de la discipline dans ma défense, qu'on soit solide, ne baisse jamais les bras. Et j'espère le mettre en place. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles