Foot - L1 - Troyes - Bruno Irles, entraîneur de QRM, en contact avec Troyes : « C'est dans les mains des présidents des clubs »

·2 min de lecture

Après la défaite en Coupe de France ce dimanche contre Monaco (1-3), l'entraîneur de Quevilly-Rouen Bruno Irles a évoqué son avenir qui devrait s'écrire à Troyes, où il doit succéder à Laurent Batlles. Bruno Irles (entraîneur de Quevilly-Rouen, éliminé par Monaco (1-3) en 16es de finale de la Coupe de France) : « Pour moi, cette élimination est méritée si on prend du recul sur le match. Quand on est en Coupe, la chance de celui qui est plus petit, c'est que le gros le prenne de haut. Monaco ne l'a pas fait, félicitations à eux. Il n'y a pas photo sur le nombre d'occasions, l'intensité, on a souffert comme prévu. lire aussi Le film de Quevilly-Rouen - Monaco (Questionné sur la suite, et ses contacts avec Troyes). La suite, c'est Bastia (que QRM affronte samedi), dans une semaine. Et voilà... Vous avez pu le noter ce soir (dimanche), on a pas senti un QRM démobilisé. Il y avait beaucoup d'envie de bien faire. Ce groupé est né il y a 18 mois, au bord du N2. On a remis QRM dans le monde professionnel. Quand je vois le match de ce soir, je n'ai pas d'inquiétude. « Ce n'est pas Bruno Irles qui décide tout seul » Beaucoup de choses se sont dites, on verra dans les jours qui viennent ce qu'il en est. C'est dans les mains de ma direction. Mais le groupe est mobilisé et le sera lors de la seconde partie de saison. C'est dans les mains des présidents des clubs. Je suis sous contrat encore un an et demi, ce n'est pas Bruno Irles qui décide tout seul. On a préparé le match de ce soir, on était focus sur cet objectif, il y a la déception de ne pas qualifier QRM et la satisfaction de préparer la suite. On va voir ce qui peut ou pas avancer. On prépare Bastia... » lire aussi Le classement de Ligue 2

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles