Foot - L1 - Troyes dénonce des propos racistes durant le match contre l'OM

·1 min de lecture

Troyes a publié un communiqué ce mardi pour condamner « des propos racistes » proférés envers son attaquant Hyun-Jun Suk durant la rencontre l'opposant à l'OM, dimanche dernier au Vélodrome. Le club de Troyes a dénoncé, ce mardi dans un communiqué, des propos racistes tenus à l'encontre de son joueur Hyun-Jun Suk, durant la rencontre entre l'OM et Troyes (1-0), dimanche dernier au Vélodrome en Ligue 1. Un passage enregistré par les micros du diffuseur de la Ligue 1 Amazon Prime Video laisse entendre des propos racistes faisant référence aux origines asiatiques de l'international sud-coréen, sans qu'on puisse formellement identifier d'où ils ont été proférés. La rencontre entre les deux équipes se disputait à huis clos. Des propos inacceptables « S'il est absolument hors de question de donner écho aux paroles captées par les micros d'Amazon Prime ce dimanche, ces propos sont tout bonnement inacceptables et viennent entacher une discipline, le football, qui se veut par essence multicolore et multiculturelle. Le club condamne fermement toute forme de racisme ou de xénophobie », a argumenté le club dans un communiqué. L'Estac précise qu'il « épaulera et soutiendra » Suk « dans les actions qu'il souhaitera entreprendre ». La commission de discipline de la LFP va, elle, se saisir du dossier. lire aussi Adil Rami absent avec Troyes pour la réception de Lorient

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles